Vue cavalière du Familistère projeté

Vue cavalière du Familistère projeté. Aquarelle anonyme, vers 1859. Collection Familistère de Guise.

Vue cavalière du Familistère projeté (détail)

Vue cavalière du Familistère projeté (détail). Aquarelle anonyme, vers 1859. Collection Familistère de Guise.

Le projet du Familistère

Vue cavalière du Familistère projeté.
Aquarelle anonyme, vers 1859.
H. 50 x L. 65 cm.
Familistère de Guise (inv. 1999-3-1).

Le dessin est réalisé sans aucun doute sous la dictée de Godin. Il décrit le projet du Familistère au moment où débute la construction du Palais social. L’aile gauche du palais est fidèlement reproduite dans les détails de son architecture. En revanche, au lieu du belvédère du pavillon central réalisé, le dessin montre une petite tour coiffée d’un toit à lucarnes. La composition symétrique autour d’une grande place centrale formée par le palais d’habitation d’un côté et les ateliers domestiques ou industriels de l’autre s’inspire à l’évidence du phalanstère. La constitution du palais par unités distinctes, autorisant la construction progressive du Familistère, est toutefois une idée propre à Godin. L’industriel fait évoluer son projet après 1865 en choisissant d’implanter, en face du pavillon central, le groupe du théâtre et des écoles dévolu à l’éducation. Sur la droite du dessin, se trouve le pont, construit en bois à l’origine, pour relier l’usine et le Familistère. Dans l’angle en haut à droite, est représenté le jardin pittoresque et son pavillon rustique, aménagé dès 1856 sur la rive droite de l’Oise.