Intérieur de la buanderie du Familistère

Intérieur de la buanderie du Familistère. Photographie anonyme, 1899. Collection Familistère de Guise.

Groupe de femmes devant la buanderie du Familistère

Groupe de femmes devant la buanderie du Familistère. Photographie anonyme, vers 1890. Collection Familistère de Guise.

La lessive au Familistère

Intérieur de la buanderie du Familistère.
Photographie anonyme, 1899.
Epreuve au gélatinochlorure d’argent (aristotype).
H. 12 x L. 17 cm.
Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-539).

Le photographe a installé son appareil dans l’escalier qui monte au séchoir. Dans cet après-midi ensoleillé, il a laissé grande ouverte la porte de la buanderie. Toutes les fenêtres basculantes ont été ouvertes pour faire circuler l’air et évacuer la vapeur de la lessive. A travers les ouvertures, on distingue la couverture des cabines de bain attenantes à la buanderie. Sur la gauche, deux femmes s’affairent autour de la cuve de la machine à bouillir le linge. Elles n’ont pas prêté attention à l’opérateur qui a enjoint les lingères d’interrompre leur travail et de regarder dans la direction de la chambre photographique. Ce qu’elles font plus ou moins de bonne grâce. L’eau s’écoule dans les rigoles, les tabliers sont mouillés, les femmes, devant leurs baquets, ont la brosse ou le savon encore à la main.

Une autre photographie pourrait avoir été prise lors de la même séance. Un groupe de femmes se trouve au bord de l’Oise,  juste devant la buanderie. Le temps est magnifique et on en profite pour étendre le linge au soleil. Les tabliers tachés d’humidité et les manches retroussées indiquent qu’elles aussi ont interrompu la lessive à l’appel du photographe, installé maintenant sur le pont enjambant l’Oise. Mais cette fois-ci, elles s’en amusent et posent avec un rare naturel.