La photographie montre la préparation de décors dans la cour du pavillon central
Préparatifs de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Familistère. Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-158). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
Détail de la photographie montrant les préparatifs de la fête de l'Enfance.
Préparatifs de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Familistère (détail). Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-158). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
Détail de la photographie des préparatifs de la fête de l'Enfance.
Préparatifs de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Familistère : détail de la peinture allégorique représentant le Travail. Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-158). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
Détail de la photographie des préparatifs de la fête de l'Enfance.
Préparatifs de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Familistère (détail). Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-158). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
Verso de la photographie des préparatifs de la fête de l'Enfance.
Photographie du monument à Godin au verso du carton de montage de la photographie représentant les préparatifs de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Familistère (inv. n° 1999-1-158). Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-158.2). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Préparatifs de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Familistère

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : vers 1900
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier au gélatino-bromure d'argent
Mesures : H. 12 x 14 cm (environ)
Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1999-1-158
Notice :

Pour les deux grandes fêtes du calendrier familistérien, la fête de l’Enfance et la fête du Travail, la cour du pavillon central du Palais social était ornée de guirlandes, d’écussons à devises, de peintures allégoriques et de trophées symboliques. Les feuillages, qui entraient dans la composition des ornements, représentaient une nature vigoureuse qui, pour Godin, évoquait la société du Familistère. Une tribune en bois, elle aussi recouverte de feuillages, était construite pour l’orchestre du Familistère au nord de la cour, devant le couloir d’accès à crèche. La population du Familistère contribuait à la confection des décors. Les enfants que l’on voit sur la photographie participent probablement à l’habillage de la tribune. Ils profitent ainsi des quelques jours de vacances qui, au Familistère, séparaient la fin de l’année scolaire de la fête de l’Enfance, qui avait lieu le premier dimanche de septembre.

La photographie est reproduite dans la brochure Le Familistère illustré..., éditée en 1900, avec ce commentaire : « Dans cette cour, tout nous indique des préparatifs de fête : les faisceaux et les trophées dont sont ornés les balcons, ainsi que l'estrade enguirlandée de feuillages qui semble attendre un orchestre trop lent à venir au gré des enfants en émoi. » (p. 26).

Sources et bibliographie :
[Dallet (Émilie), Fabre (Auguste), Prudhommeaux (Jules)], Le Familistère illustré. Résultat de vingt ans d’association. 1880-1900, Paris, Guillaumin & Cie, [1900], p. 26.

Mots-clés : enfant ; feuillage ; pavillon central du Palais social ; fête de l'Enfance
Œuvres en rapport :

Le bal des enfants de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Palais social

Le bal des enfants de la fête de l’Enfance dans la cour du pavillon central du Palais social

Notice mise en ligne le 17/09/2018. Notice modifiée le 31/10/2018.