Vue de trois quarts face du foyer Radiolette.

Foyer hygiénique n° 399 « Radiolette ». Collection Familistère de Guise (inv. n° 2008-2-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Vue de trois-quarts face portes ouvertes du foyer Radiolette.

Foyer hygiénique n° 399 « Radiolette ». Collection Familistère de Guise (inv. n° 2008-2-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Vue de dos du foyer Radiolette.

Foyer hygiénique n° 399 « Radiolette ». Collection Familistère de Guise (inv. n° 2008-2-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Vue du couvercle du foyer Radiolette

Foyer hygiénique n° 399 « Radiolette » (vue du dessus). Collection Familistère de Guise (inv. n° 2008-2-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Vue du dessus, couvercle ouvert, du foyer Radiolette.

Foyer hygiénique n° 399 « Radiolette » (vue du desus). Collection Familistère de Guise (inv. n° 2008-2-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Page de l'album de 1925 de la Société du Familistère

La « Radiolette » sur l’Album de 1925 de la Société du Familistère de Guise (p. 91). Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-9-71). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2008.

Foyer hygiénique n° 369 « Radiolette »

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Colin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Louis-Victor Colin, de 1897 à 1933.

Lieu :

Guise

Date : 1925
Technique : fonte de fer émaillée ; fonte de fer nickelée ; tôle de fer
Mesures : H. 65 ; L. 50 x P. 30 cm
Inscriptions :

moulé en lettres ajourées sur la façade de l’enveloppe en fonte : « GODIN » ; moulé sur le tampon du couvercle : « RADIOLETTE » ; moulé sur le dessus du foyer : « GODIN [inscrit dans un ovale] | 369 | GUISE (AISNE) ; moulé sur le dessus de l’enveloppe en fonte : « 369 ».

Domaine :

objet mobilier domestique

Type : appareil de chauffage
Acquisition : acquis en 2008 avec le concours du conseil départemental de l’Aisne.
Inventaire n° : 2008-2-1
Notice :

La « Chauffette », petit poêle à bois créé en 1924, et la « Radiolette », petit poêle à charbon créé en 1925 sont des modèles conçus de façon similaire par la Société du Familistère dans l’entre-deux guerres. Tous deux sont à feu visible, ont un foyer en tôle et une enveloppe de fonte ajourée à motif de losange, et sont montés sur de petits pieds identiques ; l’un et l’autre sont livrés en fonte ordinaire ou émaillée unie avec colonnes d’angle, tampon, vis d’admission d’air et bouton de porte en fonte nickelée.

Pour la première fois dans l’histoire de la manufacture, la commercialisation des appareils suit une stratégie raisonnée en fonction de la clientèle des utilisateurs et non des quincailliers revendeurs. Les deux poêles sont baptisés de noms brefs, dont le diminutif familier évoque la petite taille ; chacun est le sujet d’une affiche publicitaire commandée à un affichiste talentueux ; des objets publicitaires à leur image sont édités. C’est un succès commercial pour la marque, semble-t-il. Des variantes des deux appareils sont, en effet, conçues dans les années qui suivent. La Radiolette n° 369 paraît inspirer toute une série de foyer hygiénique à enveloppe ajourée dans les années 1930. Les modèles de la Chauffette n° 299 et de la Radiolette n° 369 figurent dans le dernier album général édité par la Société du Familistère, en 1934.

Le nom « Radiolette » vient du nom de la grande marque française de récepteurs radiophoniques « Radiola », créée en 1922. La forme du poêle évoque justement un poste de radio contemporain : la porte à feu visible imite le panneau de contrôle des fréquences et la valve d’admission d’air s’apparente à la mollette de réglage des fréquences.

Le chargement du poêle en charbon se fait en haut, par la trappe accessible sous le couvercle à charnières de l’enveloppe en fonte. L’appareil peut chauffer 75 à 100 m3.

L’exemplaire du Familistère de Guise est émaillé d’un bleu profond, avec les colonnes d’angle et le tampon du couvercle nickelés.

 

Sources et bibliographie :
Album de reconstitution n° 5 de la Société du Familistère de Guise Colin & Cie. Mai 1925, 1925, p. 16.

Œuvres en rapport :

Affiche « La Radiolette brûle tout l'hiver »

Encrier « Radiolette » n° 16

Notice créée le 30/04/2019.