L'affiche montre un patineur portant un poêle sur ses épaules.

Affiche « Ma Radiolette brûle tout l’hiver », Marcellin Auzolle, vers 1925. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2006-11-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2009.

Affiche « La Radiolette brûle tout l'hiver »

Dessinateur :

Auzolle (Marcellin)

Affichiste français, né en 1842 et mort en 1942.

Lieu :

France

Date : 1925
Imprimeur :

Imprimerie J. E. Goossens

Imprimeur à Bruxelles, Lille et Paris, actif à la fin du XIXe siècle et au XXe siècle.

Lieu :

Lille

Date : 1925
Éditeur :

Société du Familistère de Guise Colin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Louis-Victor Colin, de 1897 à 1933.

Lieu :

Guise

Date : 1925
Technique : lithographie
Mesures : H. 150 ; L. 100 cm
Domaine :

affiche

Acquisition : achat en 2006 avec le concours du conseil départemental de l'Aisne, de la Région Picardie et de l'État (FRAM).
Inventaire n° : 2006-11-1
Notice :

Cette affiche fait la promotion du foyer hygiénique n° 369, commercialisé en 1925 sous la marque déposée « Radiolette ». Ce petit appareil de chauffage au charbon tient son nom de sa ressemblance avec les postes radiophoniques qui, dans les années 1920, équipent un nombre croissant de foyers français. La « Radiolette » et la « Chauffette » à bois n° 299, créée en 1924, bénéficient d’une promotion qui témoigne de la nouvelle stratégie de la Société du Familistère après la guerre de 1914-1918. La vente de ces modèles s'accompagne de la création d’objets dérivés, de la commande d’affiches à des affichistes de renom et de l'édition de cartes publicitaires. La publicité impose le nom de Godin comme nom générique de la production des usines du Familistère. Il ne s'agit plus seulement de communiquer avec la clientèle par l'intermédiaire des quincailliers revendeurs, mais de s’adresser à elle directement.

L’affiche est signée Marcellin Auzolle (1862-1942), auteur de la célèbre affiche du cinématographe Lumière en 1896. Il propose une image claire et efficace. Le patineur, qui porte la Radiolette sur ses épaules, donne l’échelle du petit appareil de chauffage. La composition en diagonale est dynamique. Le dessinateur utilise habilement le blanc du papier pour représenter la glace et un aplat jaune, sur lequel se dégage la Radiolette, pour suggérer la chaleur qui s’en dégage.

Mots-clés : patineur ; appareil de chauffage ; Radiolette
Œuvres en rapport :

Encrier « Radiolette » n° 16

Foyer hygiénique n° 369 « Radiolette »

Notice mise en ligne le 24/03/2018. Notice modifiée le 30/04/2019.