Le kiosque à musique du Familistère se situe sur les pelouses à l'ouest du Palai

Le kiosque à musique du Familistère. Photographie François-Xavier Dessirier / conseil départemental de l'Aisne, 2007.

La société musicale du Familistère joue devant l’aile droite du Palais social.

La société musicale du Familistère jouant devant l’aile droite du Palais social. Photographie anonyme, 1881. Collection Familistère de Guise.

Un kiosque à musique et une scène sont installés pour la fête du Travail.

Le kiosque à musique en bois et une scène installé pour la fête du Travail au Familistère. Photographie anonyme, mai 1881. Collection Familistère de Guise.

Le kiosque à musique en bois du Familistère.

Le kiosque à musique en bois du Familistère. Photographie anonyme, 1900. Collection Familistère de Guise.

Le kiosque à musique du Familistère a été reconstruit en fonte et briques.

Le kiosque à musique du Familistère. Photographie anonyme, 1938. Collection Familistère de Guise.

La fanfare du Familistère de Laeken pose devant le kiosque à musique.

La fanfare du Familistère de Laeken devant le kiosque à musique du Familistère de Guise. Photographie anonyme, 17 septembre 1922. Collection Familistère de Guise.

Le kiosque à musique

Une société musicale est créée en 1859, dès la construction du premier pavillon d’habitation du Palais social. La formation anime toutes les fêtes du Familistère.

En 1872, la société de musique devient une harmonie réputée dont la fonction est éducative, sociale et commerciale. La maîtrise de l’instrument valorise les individus au sein de la communauté ; les musiciens se déplacent dans les foires-expositions où expose la Société du Familistère.

Un premier kiosque en bois est bâti en 1860 au milieu du parc aménagé à l’ouest du Palais social. Il est reconstruit en bois vers 1900 puis en maçonnerie et charpente métallique après 1918.

S’il ne constitue pas l’élément le plus spectaculaire du patrimoine du Familistère, le kiosque à musique témoigne de l’importance de la musique au Familistère. Il représente par ailleurs une famille de petits édifices publics qui a largement souffert des destructions dans le dernier tiers du XXe siècle. C’est par exemple le cas du kiosque de la place Lesur à Guise.

Le kiosque à musique a été classé en 1991 au titre des monuments historiques. En raison notamment du mauvais état sanitaire de la charpente métallique, l’édifice était en péril à la fin des années 1990. Sa restauration complète, suivant l’état de 1921, a été réalisée en 2007.

Notice créée le 02/11/2017. Dernière modification le 10/01/2019.