La planche porte un plan et un panorama du Familistère

Panorama du Familistère. Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.5). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

La photographie montre un panorama du Familistère vu de l'ouest

Panorama du Familistère. Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.5). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail du panorama du Familistère montrant le Palais social.

Panorama du Familistère (détail). Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.5). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail du panorama du Familistère montrant l'usine et le pavillon Landrecies

Panorama du Familistère (détail). Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.5). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Panorama du Familistère de Guise

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : vers 1900
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier au gélatino-bromure d'argent
Mesures : H. 16 x 23,5 cm (album)
Domaine :

photographie

Acquisition : don Cédric Hasler, 2016 (ancienne bibliothèque d’Auguste Fabre).
Inventaire n° : 2016-7-1.5
Notice :

La planche présente deux images superposées, destinées à être comparées l’une à l’autre. En haut, se trouve une reproduction photographique d’un plan du Familistère paru en 1889 dans l’ouvrage de François Bernardot, Le Familistère de Guise, Association du Capital et du Travail et son fondateur, Jean-Baptiste André Godin. Étude faite au nom de la Société du Familistère de Guise Dequenne & Cie. L’image est collée sur l’épreuve photographique représentant un panorama du Familistère, réalisée vers 1900, elle-même collée sur un carton.

La vue est prise de la colline à l’ouest de la ville de Guise. Du Familistère, elle montre le pavillon Cambrai, entouré de jardins potagers individuels, le théâtre et les écoles, en face des trois ailes du Palais social, et, au fond, l’usine. En face de celle-ci, apparaît le pavillon Landrecies, constitué d’un simple corps de bâtiment.

Le paysage au nord et à l’est de Guise, encore vierge de construction, a peu évolué depuis le milieu du XIXe siècle. Sur la gauche de l’image, derrière le Palais social, un nouveau repère est éclairé par le soleil : le mausolée de Godin, élevé au fond du jardin d’agrément en 1889.

La planche fait partie d’un album photographique comprenant 99 vues du Familistère, constitué vers 1900, que posséda Auguste Fabre (1839-1922), ancien associé de l’Association coopérative du capital et du travail, proche de Marie Moret, veuve de Jean-Baptiste André Godin, et fondateur du mouvement coopératif dit « École de Nîmes ».

Mots-clés : aile gauche du Palais social ; pavillon central du Palais social ; usine du Familistère de Guise ; jardin ; aile droite du Palais social ; écoles du Familistère de Guise ; théâtre du Familistère de Guise ; pavillon Landrecies du Familistère de Guise ; pavillon Cambrai du Familistère de Guise ; mausolée de Godin
Œuvres en rapport :

Panorama du Familistère de Guise

Notice mise en ligne le 15/10/2018. Notice modifiée le 30/10/2018.