L'image constitue un panorama du Familistère.

Panorama du Familistère de Guise. Photographie anonyme, 1865. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-8). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail du panorama du Familistère montrant l'usine.

Panorama du Familistère de Guise (détail). Photographie anonyme, 1865. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-8). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail du panorama du Familistère montrant le jardin d'agrément.

Panorama du Familistère de Guise (détail). Photographie anonyme, 1865. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-8). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail du panorama du Familistère montrant le pavillon central.

Panorama du Familistère de Guise (détail). Photographie anonyme, 1865. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-8). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Verso du carton de montage du panorama du Familistère

Panorama du Familistère de Guise (verso du carton de montage). Photographie anonyme, 1865. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-8). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Panorama du Familistère de Guise

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : 1865
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier albuminé
Mesures : H. 17,5 x 45 cm
Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1999-1-8
Notice :

L’image est formée par l’assemblage de deux épreuves photographiques collées sur carton. À en juger d’après l’état d’achèvement du pavillon central, elle est contemporaine d’une photographie du Palais social réalisée à la fin du mois de septembre 1865 (inv. n° 2000-1-308).

Les vues ont été prises du château des ducs de Guise, qui domine la ville. La manufacture de poêles et le Palais social sont bâtis de part et d’autre de l’Oise, dans un faubourg de Guise. Le Familistère constitue la limite nord de la petite ville de 5 000 habitants.

Les ateliers industriels, installés à Guise en 1846, occupent alors une superficie de trois hectares, le long de la route de Landrecies. En face de la manufacture, au fond d’une parcelle non bâtie sur la rue, on distingue le gazomètre construit par Godin en 1863 pour l’éclairage de l’usine et du Palais social.

Sur la rive droite de l’Oise, sur le chemin qui mène de l’usine vers le Palais social, se trouve le jardin d’agrément du Familistère. Il est parfaitement visible sur la photographie. Le jardin est aménagé dès 1856. Il comprend une partie cultivée en potager, à l’est, et une partie aménagée en jardin pittoresque sur le coteau qui descend vers la rivière. On aperçoit le « pavillon rustique », petite fabrique de jardin en rondins de bois couverte de chaume, qui évoque une habitation primitive, une hutte. En contrebas du jardin, du linge sèche sur des étendoirs dressés là où sera construite la buanderie-piscine du Familistère.

Le Palais social est édifié sur la rive gauche de l’Oise, d’est en ouest. L’aile gauche et les économats ont été construits en 1859-1860. Le pavillon central, que la photographie montre tout juste achevé, a été mis en chantier en juillet 1862. L’aile droite reste à bâtir ; le théâtre, les écoles et la crèche sont encore des projets. Le changement d’échelle de l’architecture du Palais social par rapport aux bâtiments de la ville est tout à fait frappant et justifie le surnom de « Tuileries » que, d’après le journaliste Gilbert Stenger, les Guisards donnent alors au Familistère, en référence au palais impérial parisien.

Sources et bibliographie :
Stenger (Gilbert), « Lettres sur le département (suite) », L’Aisne, 26 août 1866.

Mots-clés : aile gauche du Palais social ; pavillon central du Palais social ; économats du Familistère de Guise ; usine du Familistère de Guise ; Oise (l') ; jardin d'agrément du Familistère de Guise
Œuvres en rapport :

Le Palais social vu du jardin d’agrément

Panorama du Familistère de Guise

Notice mise en ligne le 13/10/2018. Notice modifiée le 30/10/2018.