L'image représente le Palais social vu du nord.

Le Palais social vu du jardin d’agrément. Photographie anonyme, vers 1866. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2000-1-308). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail de la photographie du Palais social vu du nord, montrant la crèche.

Le Palais social vu du jardin d’agrément (détail). Photographie anonyme, vers 1866. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2000-1-308). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Verso du carton de montage des photographies du Palais social vu du nord.

Le Palais social vu du jardin d’agrément (verso du carton de montage). Photographie anonyme, vers 1866. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2000-1-308). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Le Palais social vu du jardin d’agrément

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : vers 1866
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier albuminé
Mesures : H. 16,4 x 40,7 cm
Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 2000-1-308
Notice :

L’image est formée par l’assemblage de deux épreuves photographiques collées sur carton, tirées d’après un négatif rehaussé de dessin et de lavis d’encre. Elle montre les façades postérieures du Palais social vues du coteau sur la rive droite de l’Oise au nord du Familistère. Les clichés ont été réalisés après l’été 1866, date de l’achèvement de la construction de la crèche du Familistère qui figure sur l’image au nord du pavillon central.

Une grande partie du paysage dans lequel s’insère le palais semble avoir été dessiné, pour mieux restituer les formes surexposées ou sous-exposées à la lumière, et aussi pour flatter l’œil. Comme les fouriéristes, Godin est sensible à la qualité de l’environnement naturel de l’habitation : « La vue, derrière le palais, s’étend sur ses promenades, sur les prairies de la vallée de l’Oise et les grands arbres dont les méandres de la rivière sont plantés, et sur la coteaux qui limitent l’horizon », écrit dans Solution sociales en 1871.

On remarque que la crèche est alors reliée au pavillon central par une passerelle à l’air libre et non par un passage couvert, aménagé en 1888. Dans le fond de l’image, est représenté au dessin le donjon du château des ducs de Guise : l’habitation du temps de l’asservissement des travailleurs fait ainsi face, dans la pensée de Godin, à l’habitation du temps de leur émancipation.

Sources et bibliographie :
Le Devoir, t. XII, n° 528, 21 octobre 1888, p. 674.
Godin (Jean-Baptiste André), Solutions sociales, Guise, Les Éditions du Familistère, 2010 (réédition de l’ouvrage paru en 1871), p. 397.

Mots-clés : aile gauche du Palais social ; pavillon central du Palais social ; économats du Familistère de Guise ; crèche du Familistère de Guise ; Oise (l') ; château des ducs de Guise
Œuvres en rapport :

Panorama du Familistère de Guise

Notice mise en ligne le 12/10/2018. Notice modifiée le 30/10/2018.