La photographie montre l'intérieur de la quincaillerie de l'usine

Les ajusteurs de l’atelier de quincaillerie de l’usine du Familistère. Photographie de Jongh frères, 1899. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-211). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Verso de la photographie de l'atelier de quincaillerie de l'usine

Les ajusteurs de l’atelier de quincaillerie de l’usine du Familistère (verso du carton de montage). Photographie de Jongh frères, 1899. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-211). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Les ajusteurs de l’atelier de quincaillerie de l’usine du Familistère

Photographe :

Jongh (frères de)

Originaires de Lausanne, Édouard (1859-1926), Francis (1864-1928) et Auguste de Jongh, s'associent et ouvrent en 1879 un atelier de photographie à Neuilly sous le nom « de Jongh frères ». En 1903, ils cèdent leur fonds et retournent en Suisse.

Lieu :

Guise

Date : 1899
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier au gélatino-chlorure d'argent (aristotype)
Mesures : H. 18 x 24 cm
Inscriptions :

manuscrit à l’encre sur le recto de l’épreuve, en bas à gauche « 40035 » ; sur le verso, texte manuscrit au crayon : « Ateliers de l’ajustage quincaillerie | 1899 » ; sur le verso : cachet du musée Godin de la Société du Familistère de Guise ».

Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1999-1-211
Notice :

En 1899, l’atelier des frères de Jongh, à Neuilly-sur-Seine, reçoit de la Société du Familistère la commande d’une campagne photographique complète sur le Palais social et l’usine de Guise, en vue de l’Exposition universelle de 1900 à Paris. L’Association coopérative du capital et du travail doit être présentée au rez-de-chaussée du Palais des congrès et de l’économie sociale. Les frères de Jongh éditent à cette occasion un album de photographies du Familistère. Les photographes prennent des vues des services du Palais social et des ateliers de l’usine. Ils réalisent aussi une série de portraits collectifs. La numérotation des clichés du reportage, sous la forme « 40.*** », permet d’attribuer à l’atelier des frères de Jongh une centaine de photographies appartenant aux collections du Familistère de Guise, dont celle des ajusteurs dans l’atelier de quincaillerie de l’usine.

Pour les vues intérieures de l’usine, le photographe adopte un point de vue en plongée qui permet de voir l’ensemble de l’atelier tout en mettant en valeur les premiers plans. Comme les autres ateliers de l’usine du Familistère au XIXe siècle, l’atelier de quincaillerie est une halle aux murs de briques blanchies à la chaux, divisée dans sa largeur par des files de poteaux en bois et recevant la lumière naturelle à travers des vitrages dans les pans de la toiture. Les ajusteurs sont à leur établi ; ils posent en présence du responsable de l’atelier. Au premier plan, on voit des appareils sanitaires que les ouvriers doivent équiper en robinetterie.

Sources et bibliographie :
Jongh (frères de), Ancienne Maison Godin. Société du Familistère Colin & Cie. Guise (Aisne), album composé de 20 vues du Familistère (un plan et 19 reproductions de photographies « De Jongh Frères à Neuilly »), [1900].

Mots-clés : ouvrier ; usine du Familistère de Guise ; intérieur ; atelier de quincaillerie de l'usine du Familistère de Guise
Œuvres en rapport :

Appareil inodore à socle orné avec effet d’eau

Notice mise en ligne le 18/10/2018. Notice modifiée le 08/11/2018.