La photographie montre le pavillon central en chantier

Le pavillon central en chantier. Photographie anonyme, 1864. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-16). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail de la photographie du pavillon central en chantier

Le pavillon central en chantier (détail). Photographie anonyme, 1864. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-16). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Verso du carton de montage de la photographie du pavillon central en chantier

Le pavillon central en chantier (verso). Photographie anonyme, 1864. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-16). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Le pavillon central en chantier

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : 1864
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier albuminé
Mesures : H. 14,9 x 22,2 cm
Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1976-1-16
Notice :

La vue prise du sud montre le pavillon central à la fin du chantier de construction. La deuxième unité d'habitation du Palais social est entreprise en juillet 1862 et est achevée en novembre 1864. Le pavillon central est habité au cours de l’été 1865. La photographie a été réalisée à la fin de 1864 ou au début de 1865 : seul le belvédère, au sommet de l’avant-corps, reste à achever et l’absence de rideaux aux fenêtres indique que les appartements ne sont pas encore occupés.

L’image fournit des renseignements intéressants sur le chantier de construction et sur le projet de Jean-Baptiste André Godin. L’espace devant l'édifice sert de zone de chantier. Autour de la baraque de direction des travaux, sont entreposés les matériaux de construction : du sable, du bois et aussi, sur la droite de la baraque, vraisemblablement, des carreaux de terre cuite destinés à paver les sols des appartements. La façade ouest, à gauche sur la photographie est intégralement percé de fenêtres, comme si la dernière aile du Palais social, l’aile droite, pouvait ne pas être édifiée. Les traces de ces percements subsistent aujourd’hui dans le bâtiment de liaison des deux immeubles, construit en 1878. La construction est élevée sur un niveau de caves à demi enterré pour protéger l’habitation des inondations causées par les crues de l’Oise. Une fois le pavillon central achevé, la zone de chantier sera complètement remblayée pour former le sol définitif de la place du Familistère, de plain-pied avec les entrées des immeubles d’habitation.

L’épreuve est montée sur un carton au revers duquel est collé le portrait photographique d’un ecclésiastique.

Source :
Paris, Bibliothèque centrale du Conservatoire national des arts et métiers, fonds Godin, FG 10 (1) : notes diverses sur les travaux du pavillon central.

Mots-clés : pavillon central du Palais social ; chantier
Œuvres en rapport :

Le Palais social à l’achèvement du pavillon central

Notice mise en ligne le 26/10/2018. Notice modifiée le 30/10/2018.