La photographie montre la place du Familistère

La place du Familistère vue du pavillon central du Palais social. Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-258). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Le détail de la photographie montre le monument à Godin sur la place du Familist

La place du Familistère vue du pavillon central du Palais social (détail). Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-258). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Lé détail de la photographie montre le théâtre du Familistère.

La place du Familistère vue du pavillon central du Palais social (détail). Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-258). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Verso de la photographie montrant la place du Familistère.

La place du Familistère vue du pavillon central du Palais social (verso). Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1976-1-258). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

La place du Familistère vue du pavillon central du Palais social

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : 1895
Technique : épreuve photographique sur papier au gélatino-chlorure d'argent (aristotype)
Mesures : H. 10,2 x 16,9 cm
Inscriptions :

manuscrit au stylobille bleu sur le verso : « Place du Familistère | théâtre et Ecoles » et « Godin ».

Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1976-1-258
Notice :

La vue est prise du belvédère du pavillon central du Palais social, de la plateforme supérieure ou du niveau situé sous l’horloge. Elle est réalisée en fin d’après-midi, ce qu’indique l’ombre portée des bancs et des marronniers à l’ouest, sur la droite de la photographie. C’est le seul moment de la journée où les façades des bâtiments sur la rive sud de la place sont baignées de lumière. La photographie est datée de 1895 dans le catalogue du musée de la Société du Familistère de Guise. Elle est reproduite dans la brochure Le Familistère illustré…, parue en 1900. La photographie montrant les économats et l’aile gauche du palais vus du belvédère, également datée de 1895 (inv. n° 2000-1-243), a été vraisemblablement été prise au même moment. Les deux images forment une sorte de panorama du Familistère.

La place du Familistère est au XIXe siècle un grand quadrilatère vide, qui magnifie le Palais social, relie ses différentes composantes et manifeste l’unité de conception de l’ensemble. La place est formée au nord par le pavillon central et au sud par le théâtre et les écoles. À l’est et à l’ouest, le quadrilatère est constitué par les ailes gauche et droite du palais, et les alignements de marronniers situés dans le prolongement de leur façade donnant sur le pavillon central.

Le sol de la place est un remblai compacté d’une épaisseur de 1,5 à 2 mètres. Les édifices sont distribués de plain-pied. En 1889, dans l’alignement des entrées du pavillon central et du théâtre, a été édifié le monument au fondateur Jean-Baptiste André Godin, décédé en janvier 1888. Le monument est accueillant : le socle du piédestal portant la statue de bronze forme une large banquette sur laquelle viennent s’asseoir les Familistériens, dans l’ombre portée de l’aile droite. Sur l’arrière du piédestal est gravé un plan du Familistère avec, en haut, les trois ailes d’habitation et la crèche reliée au pavillon central, les économats sur la droite et le théâtre et les écoles en bas.

Le théâtre, au centre de la photographie, est relié aux écoles par deux préaux dont l’un, à l’est, est couvert d’une verrière. C’est par ces préaux que les écoliers accèdent aux classes. Dans l’avant-corps du théâtre sont installés le hall d’accueil et le foyer à l’étage, ainsi que les escaliers donnant accès aux balcons de la salle de spectacle. Sur les façades le jointoiement polychrome des maçonneries de briques formant une résille claire est parfaitement lisible. On observe enfin, sur les toitures des édifices, les châssis d’éclairage zénithal par lesquels la lumière naturelle pénètre dans les salles de classe et dans la salle de spectacle.

Sources et bibliographie :
Guise, archives du Familistère de Guise : catalogue manuscrit du musée de la Société du Familistère de Guise, sans date, fol. 163, n° 5580.
[Dallet (Émilie), Fabre (Auguste), Prudhommeaux (Jules)], Le Familistère illustré. Résultat de vingt ans d’association. 1880-1900, Paris, Guillaumin & Cie, [1900], p. 40, fig. 23.

Mots-clés : enfant ; écoles du Familistère de Guise ; place du Familistère de Guise ; théâtre du Familistère de Guise ; monument à Godin
Œuvres en rapport :

Les économats du Familistère vus du belvédère du pavillon central du Palais social

Notice mise en ligne le 28/09/2018. Notice modifiée le 31/10/2018.