Le foyer "Godinette" est photographié de face.

Foyer hygiénique « Godinette » n° 400. Société du Familistère Colin & Cie, modèle de 1929. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2000-2-115). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

La page du catalogue de 1931 présente en couleur les décors émaillés à l'imitati

Les décors imitant le marbre dans l’album général de 1931 de la Société du Familistère. Coll. Familistère de Guise (inv. 2005-0-15). Crédit phot. : Familistère de Guise, 2008.

La page du catalogue, en couleur, présente les foyers hygiéniques autour du " G

Les foyers hygiéniques dans le catalogue Modèles de vente courante et créations récentes 1937-1938 de la Société du Familistère. Coll. Familistère de Guise (inv. n° 1999-9-73). Crédit phot. : Familistère de Guise, 2008.

Foyer hygiénique « Godinette » n° 400

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Colin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Louis-Victor Colin, de 1897 à 1933.

Lieu :

Guise

Date : 1929
Fabricant :

Société du Familistère de Guise

Raison sociale générique de l'Association coopérative du capital et du travail de 1880 à 1968.

Lieu :

Guise

Date : après 1934
Technique : fonte de fer émaillée ; fonte de fer chromée ; métal chromé
Mesures : H. 70 ; L. 50 ; P. 30 cm
Inscriptions :

moulé sur la trappe du dessus : « Godinette » ; moulé sur l’intérieur de la trappe du dessus : « Godin n° 400 » ; moulé sur la plaque de façade : « 400 ».

Domaine :

appareil de chauffage

Type : foyer hygiénique
Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 2000-2-115
Notice :

Les foyers hygiéniques « Godinette » sont ainsi baptisés en mémoire du fondateur du Familistère. Ils appartiennent à une famille d’appareils de chauffage au charbon compacts, aux lignes géométriques, enrichie de nombreux modèles pendant l’entre-deux-guerres. Ces appareils sont dits « hygiéniques » en raison de la combustion complète des gaz et de l’emploi de la brique réfractaire. Les foyers nos 400 et 401 entrent en 1929 au catalogue de la Société du Familistère : « Le foyer cylindrique en tôle est revêtu intérieurement d’une épaisse garniture réfractaire. La grille est pivotante et manœuvrable de l’extérieur. Les portes de chargement et de foyer sont à joint d’amiante et par conséquent hermétiques. Le réglage de la combustion s’opère par une valve à vis placée sur la porte de foyer. L’enveloppe ajourée permet à la chaleur de rayonner rapidement. Les foyers hygiéniques « Godinette » sont livrés, sauf indication contraires, en fonte ordinaire. Toujours à buse coude en bas, accessoires et plaque de protection nickelés. Sur demande, ils peuvent être fournis émaillés de toute couleur. » (Supplément à l’album de reconstitution n° 5, 1929, p. 23). Les deux modèles peuvent, respectivement, chauffer un volume de 75 et de 150 m3. Les foyers « Godinette » nos 400 et 401 sont encore représentés dans le catalogue 1938.

Cet exemplaire du foyer hygiénique n° 400 est en fonte émaillée. Le décor est référencé « décor marbre n° 7 rouge cramoisi » dans l’album général de 1931 de la Société du Familistère, dans lequel cet émail apparaît pour la première fois. La plaque de protection, la valve, le bouton de la porte du foyer et la tirette de la grille du foyer sont chromés, option de décor que prévoit l’album général de 1934.

Bibliographie :
Supplément à l’album général de reconstitution n° 5 de la Société du Familistère de Guise, 1929, p. 23.
Album général n° 6 de la Société du Familistère de Guise, Paris, Imprimerie Ch. Bernard, 1931, p. 2.

Œuvres en rapport :

Foyer hygiénique n° 404

Notice mise en ligne le 09/05/2018. Notice modifiée le 19/06/2018.