26/06/2020 – 19/07/2021
Le monde rêvé de Pume Bylex, avec Alain Nzuzi Polo

Œuvres exposées

Vue de face d'une sculpture de femme enceinte

Statue Byl ou La Maternité, 1988-1995. Photographie Revue Noire.

Statue Byl ou La Maternité
1988-1995
H. 93,50 x L. 49 x P. 65 cm
Technique mixte, alimentation électrique 220 v.
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La Statue Byl est la première oeuvre fondatrice de l’univers Bylex par Pume. Elle vient après plusieurs années de maturation depuis 1988 et dont les finitions ont été apportées en 1995. Elle est destinée initialement à devenir une statue de place. D’où le nom de Statue Byl. Ce nom est devenu par la suite La Maternité. Bylex démontre à la face du monde combien la femme est louable. Nous voyons une femme universelle dotée d’un nez mixte, aux yeux asiatiques, d’une tête à la coiffure africaine, d’une bouche rétrécie pour dévoiler une femme qui parle peu. Et ses oreilles ornées de boucles témoignent la présence de l’écoute. Par ailleurs, l’enfant est représenté ici en "foetus". C’est pour dire que tout au début, nous sommes des "riens" : des substances inconscientes dépourvues des paroles. »

Vues de profil et de dos de la Satue Byl :

Vue de la Statue Byl de profil

Vue d'une maquette en cours de fabrication

La Cité Mosaïque en construction. Photographie Alain Nzuzi Polo, janvier 2020.

La Cité Mosaïque
2020
H. 52 x L. 82 x P. 67 cm
Technique mixte
Collection de l'artiste. Commande de Revue Noire pour l'exposition du Familistère de Guise

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Regards Croisés, 2010. Photographie Revue Noire.

Regards croisés
2010
H. 100 x L. 57 x P. 47,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Au-delà de sa beauté supérieure à celle de l’homme, La femme incarne la paix, la beauté, la modération. En outre, elle est la gérante par excellence de l’humanité ».

Vue d'un collage sous vitrine.

Pume Bylex, Autoportrait, 1995. Photographie Revue Noire.

Autoportrait
1995
H. 34,75 x L. 36,25 x P. 6,50 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Globe percé, 2011. Photographie Revue Noire.

Globe percé
2011
H. 94 x L. 92 x P. 51 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Les ovoïdes du socle : ils représentent les têtes de souris-rongeurs qui viennent dissiper la tranquillité de l’homme. C’est-à-dire, riche ou pauvre, nous sommes accablés par une permanence de soucis qui nous rongent le cœur. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Main d'Adam, 2014. Photographie Revue Noire.

La Main d'Adam
2014
H. 38 x L. 27 x P. 21 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « En cette sculpture, nous voyons la main d'Adam qui tient un fruit qui a la forme d'un Revolver : cela pour témoigner l'erreur mortelle qui tue le vrai processus de l’humanité. Ce fruit connaît quelques coups de dents d’Ève qui se traduisent par "la corruption". »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Confusion, 2016. Photographie Revue Noire.

Confusion
2016
H. 42 x L. 48 x P. 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire.

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « "La Confusion" se révèle en ce début du 21e siècle parce qu’en ce siècle tout est méli-mélo. Une confusion totale règne dans le monde actuel. Le bon se côtoie au mauvais ; la simplicité à la variété ; la brutalité à la tranquillité... »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, L'Humanité prise en Otage, 2015. Photographie Revue Noire.

L'Humanité prise en Otage
2015
H. 43 x L. 38 x P. 22 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait cu commentaire de Pume Bylex : « Ne dépendant des réseaux satellitaires terrestres, le commandant de bord ou l’envoyé spécial du Diable est pourvu d’une antenne télescopique pour communiquer avec son maître "Le Diable" : l’instigateur et l’organisateur de tous les désordres terrestres. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Idée Mélangée, 2015. Photographie Revue Noire.

Idée Mélangée
2015
H. 40 x L. 35,5 x P. 22 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

 

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La mise en commun idéale ou "le sinus symétrique idéal" entre deux personnes aux émotions différentes est loin d’être facile. On finit toujours par tomber sur des à-peu-près : "À  peu près c’est ça, mais ce n’est pas du tout ça !" Question de l’auteur : "Si les cerveaux humains étaient dominés par la même pensée positive, la terre serait un paradis !" »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Loi du plus Fort, 2014. Photographie Revue Noire.

La Loi du plus Fort
2014
H. 39 x L. 38 x P. 22 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Les plus forts dominent toujours les plus faibles par leurs imposants moyens. Cette subornation ou domination crée un grand fossé de déséquilibre entre richesse et pauvreté, entre force et faiblesse ; à l’image de cet oisillon pris en étau par les mâchoires de panthères. »

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, La Cervelle, 2012. Photographie Revue Noire.

La Cervelle
2012
H. 55 x L. 30 x P. 36 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Dans la même sculpture, nous voyons la femme dont la coiffure reflète la tête d’une biche. Même devant les autres bêtes de la faune, immenses ou minces, géantes ou trapues, la biche ne se sent pas diminuée. Mais au contraire, elle est très sûre d’elle.»

Vue du côté opposé : 

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Le Cerveau Bleu, 2012. Photographie Revue Noire.

Le Cerveau Bleu
2012
H. 54 x L. 29 x P. 29 cm
Technique mixte
Photographie Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Le Cerveau Bleu, c’est le cerveau d’une très grande capacité de connaissances. Il est doté d’une mémoire hyper-dimensionnelle, au-delà de la capacité humaine. »

Vue de profil :

Vue plongeante de la sculpture

Pume Bylex, La Cité Touristique, 2008. Photographie Revue Noire.

La Cité Touristique
2008
H. 65 x L. 271 x P. 271 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « L'idée maîtresse était de réfléchir, d'imaginer une cité idéale où la race humaine vivrait en paix : en harmonie avec soi-même, avec son prochain, bref avec ce que Bylex appelle "les causes extérieures", c'est-à-dire les gens qui vivent en dehors de soi ! »

Vue du dessus :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, L’Ange-Gardien, 2011. Photographie Revue Noire.

L’Ange-Gardien
2011
H. 60 x L. 38 x P. 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « En cette œuvre L’Ange Gardien, la partie majeure c’est le nez. Car le nez c’est l’oxygène ! Tandis que l’oxygène est garanti par Dieu le Tout-Puissant qui est le Maître Absolu du souffle de vie : le Kaliyuga. Lui seul a le pouvoir d’accorder l’oxygène aux humains et aux bêtes. Et Lui seul a le pouvoir de nous retirer ce souffle de vie. Pour ce qui est des images en cette œuvre, l’Ange aux ailes représente le Créateur-Dieu, comme garant du souffle de vie. Dans le sens du visible, à l’exclusion de l’Esprit, les éléments fondamentaux sont : le nez, la bouche, la cervelle et les yeux. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Papillon Vampire, 2011. Photographie Revue Noire.

Papillon Vampire
2011
H. 48 x L. 26 x P. 23 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « En ce Siècle dominé par la vitesse technologique, les "Esprits Méchants" ont développé des nouvelles Tactiques pour visiter nos maisons en toute liberté, s’incarnant soit en papillon, en cancrelat, en termites, en chauve-souris, en souris, en mouche, etc. C’est la raison pour laquelle, l’œuvre Papillon-Vampire est dotée des yeux humains. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Mouche aux multi-radars, 2011. Photographie Revue Noire.

La Mouche aux multi-radars
2011
H. 31,5 x L. 38 x P. 22 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La Mouche aux multi-radars nous étale les exploits de la technologie naturelle miniaturisée. Elle est pourvue de moteurs et d’une zone de conception des élans que Bylex appelle, "la boîte de commande de la super-sonique". »

Vue du dessus et dessin :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Baiser des Cochons, 2019. Photographie Revue Noire.

Baiser des Cochons
2019
H. 42,5 x L. 30,5 x P. 30 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Question de l’auteur Bylex : Et si les cochons savent pardonner, savent s’affectionner mais pourquoi il y a sur cette planète, des hommes et des femmes qui se créent des ennuis, des douleurs morales, s’aigrisent, oublient leur affection naturelle dotée par le Créateur-Dieu ? »

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Le Crabe-Horloge, 2011. Photographie Revue Noire.

Le Crabe-Horloge
2011
H. 87 x L. 103 x P. 105 cm
Technique mixte, alimentation électrique par piles
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Le crabe représente ici la technologie, la mécanique. Ses pinces et pattes représentent les machines transporteurs des bois industriels… Par ce crabe géant on peut se rappeler que la technologie artificielle n’est autre qu’une copie de la technologie naturelle. »

Vue du dessus du Crabe-Horloge :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Nid des Canards, 2011. Photographie Revue Noire.

Nid des Canards
2011
H. 35 x L. 33,5 x P. 27 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Les Vivipares tels que les Canards ont beaucoup influencé la race humaine ! Cela dans la construction des bateaux antiques et ceux du Moyen-Âge. »

Vue du dessus du Nid des Canards :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Paradis d'Oiseaux, 2018. Photographie Revue Noire.

Paradis d'Oiseaux
2018
H. 45 x L. 32,5 x P. 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pule Bylex : « Depuis toujours, l’homme paraît le prédateur le plus redoutable de la planète, celui qui détruit le mieux la faune et la flore. Par ce mérite odieux, il détruit ainsi la faune maritime et terrestre : poissons, forêt, animaux (grands ou petits). Comme message Bylex : Ne soyons pas une menace pour les oiseaux, car ils nous exhibent des cirques gratuits. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, L'Œil du Pêcheur, 2014.Photographie Revue Noire.

L'Œil du Pêcheur
2014
H. 41 x L. 36,5 x P. 22cm
Technique mixte
Collection Revue Noire.

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Ce pêcheur à la beauté inquiétante, rivalisé à la beauté magique incompétente, est meilleur ! C’est–à–dire, une beauté magique sans capacité d’adaptation aux réalités de la vie courante est nulle. Car la beauté seule ne suffit pas ! »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Métamorphose (Homme-Chien-Oiseau), 2011. Photographie Revue Noire.

Métamorphose (Homme-Chien-Oiseau)
2011
H. 117 x L. 80 x P. 40 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « (État d’âme) : En un seul cerveau, l’ordre peut côtoyer le désordre. Le succès peut côtoyer l’erreur. Tout comme la joie peut côtoyer la colère. »

Détail de la tête et dessin de Métamorphose :

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Tortues sportives, 2011. Photographie Revue Noire.

Tortues sportives
2011
H. 68 x L. 39,5 x P. 21 cm
Technique mixte, alimentation électrique 220 v.
Collection Revue Noire.

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Les grandes saisies : ici le sport est présenté comme stimulant du progrès. C'est-à-dire, aujourd’hui, dans ce monde dominé par la vitesse, on ne doit pas demeurer paresseux. Il faut être courageux et acrobate pour gagner sa vie… »

vue d'une sculpture

Pumme Bylex, Reine Libellule, 2010. Photographie Familistère de Guise

Reine Libellule
2010
H. 125 x L. 200 x P. 160 cm
Technique mixte
Collection de l’artiste.

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Souris métallisée, 2011. Photographie Revue Noire.

Souris métallisée
2011
H. 87 x L. 103 x P. 105 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Face à un piège, Souris métallisée est capable primo de déceler à quel moment le piège a été posé, secundo le mode de fonctionnement du piège et son pays d’origine. Message Bylex : "Plus la science évolue, plus les instincts des animaux progressent !" »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, L'Aigle Visionnaire, 2016. Photographie Revue Noire.

L'Aigle Visionnaire
2016
H. 38 x L. 34 x P. 22 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Dans l’œuvre L’Aigle Visionnaire, l’objectif de Bylex est de ramener les hommes et les femmes à projeter le futur devant eux ; à capter l’horizon (voir plus loin que le lointain). »

Dessin de L'Aigle Visionnaire :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Ma Chenille, 2016. Photographie Revue Noire.

Ma Chenille
2016
H. 63 x L. 38,5 x P. 18,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Ces bestioles, en cas de vols-cafouillage, ne s’encoignent pas les uns les autres. Pour le Concepteur Bylex, cette technologie naturelle peut être utilisée dans la construction des autos et des avions de chasse "Anticollision" ».

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Montre Tortues Volantes, 2016. Photographie Revue Noire

Montre Tortues Volantes
2016
H. 19,5 x L. 49,5 x P. 23 cm
Technique mixte, alimentation électrique par piles
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La Montre Tortue Volante plane dans l’espace. Bylex, qui l’a une fois portée, rappellera à ses possesseurs que la Terre est une Machine Volante qui tourne autour du Soleil et qui est régie par l’Espace Cosmique-Intelligent. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Tête de Guerrier, 2016.Photographie Revue Noire.

Tête de Guerrier
2016
H. 50 x L. 31 x P. 26 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « L’époque moderne veut que la guerre se fasse entre personnes qui ne se connaissent pas pour des personnes qui se connaissent bien ! À l’époque moderne, vous ne verrez jamais deux Présidents en conflit aller à la guerre, et se battre avec des armes. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Tête Mystérieuse, 2014. Photographie Revue Noire.

Tête Mystérieuse
2014
H. 36 x L. 33 x P. 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Si l’homme était créé par un autre homme, quelle serait notre apparence ? Lors de la reproduction des humains, les uns seraient des Ovipares, représentés ici en Coq, Poisson et Crapaud. Les autres seraient des Mammifères, représentés ici en Sein de Femme, Lèvres-humaines et Œil-humain. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Tête de Braconnier, 2018. Photographie Revue Noire.

Tête de Braconnier
2018
H. 50,5 x L. 31 x P. 26cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « De nos jours, la nature revaille que l’homme moderne est le plus grand ennemi de la survie des animaux. Comme message : Ne soyons pas une menace pour les animaux. Car ils ont eux aussi droit à la vie. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Les Races, 2016. Photographie Revue Noire.

Les Races
2016
H. 49,5 x L. 34,5 x P. 23,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Cette œuvre Les Races représente un oisillon en éclosion, dont la tête est inclinée, juste pour témoigner l’innocence enfantine, qui nous révèle que la naissance ne se choisit pas. On ne choisit ni pays, ni race, ni famille, ni continent. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Progéniture, 2016. Photographie Revue Noire.

La Progéniture
2016
H. 31 x L. 30,5 x P. 20,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « En La Progéniture, Bylex présente l’Ancêtre-Mère et sa descendance par une série de silhouettes. Les êtres humains qui y sont choisis comme gérants du patrimoine de la Terre doivent avoir une connaissance très élaborée par rapport à d’autres espèces, animales ou infra-humaines. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Masque Tam Tam, 2016. Photographie Revue Noire.

Masque Tam Tam
2016
H. 48 x L. 38 x P. 23 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « En cette œuvre, le petit tam-tam posé sur le grand tam-tam, reflète le monde innovant, qui utilise la technologie raffinée. C’est-à-dire, du matériel sonore à la taille réduite, mais qui amplifie mieux le son. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Force : Le Maintien, 1996. Photographie Revue Noire.

La Force : Le Maintien
1996
H. 33,50 x L. 26,50 x P. 6,25 cm

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Beauté Marine, 1996. Photographie Revue Noire.

Beauté Marine
1996
H. 35 x L. 36 x P. 6,50 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Concentration de 2 Lapins, 1996. Photographie Revue Noire.

La Concentration de 2 Lapins
1996
H. 43,25 x L. 52,25 x P. 6,50 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Tête de Canards – Ivoire, 1995. Photographie Familistère de Guise.

Tête de Canards – Ivoire
1995
H. 34 x L. 35,5 x P. 6,50 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

PUme Bylex, Tête de femme, 1996. Photographie Revue Noire.

Tête de femme
1996
H. 34,75 x L. 36 x P. 6,50 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Combat des Anges, 2014. Photographie Revue Noire.

Combat des Anges
2014
H. 43,5 x L. 43 x P. 24 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Depuis toujours l’humanité n’a jamais connu un grand équilibre. Les autorités ne sachant quoi faire ! Car la grande majorité des hommes ne se limite que sur ce qui est visible à l’œil ! Or l’humanité toute entière est régie par les forces de l’invisible. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Rotation, 2018. Photographie Revue Noire.

La Rotation
2018
H. 48 x L. 27 x P. 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire
 

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Bref, on ne peut ni vivre, ni voyager sans l’intervention du Mouvement de rotation, c’est la raison pour laquelle la rotation est considérée comme étant le mouvement le plus important de l’univers. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Réconciliation (des Corbeaux et des Martins-Pêcheurs), 1995. Photographie Revue Noire

Réconciliation (des Corbeaux et des Martins-Pêcheurs)
1995
H. 55 x L. 72 x P. 73 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Pendant une époque très ancienne, les corbeaux et les martins-pêcheurs étaient des grands ennemis jurés, c’est-à-dire ces deux camps adverses se regardaient d’un air revêche ! Fous de rage, ils se détestaient les uns les autres. Il n’y avait jamais eu une bonne cohabitation entre les deux camps, car les oiseaux se disputaient "Le lac". Mais un jour survint où ces oiseaux se sont mis d’accord pour trouver un compromis. Surtout qu’ils avaient peur d’être surpris par les braconniers lors de leurs interminables disputes. "Soyons unis et pêchons ensemble", se sont-ils dit. »

Pume Bylex à Kinshasa en 2012 avec La Réconciliation (phot. Revue Noire) :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Chaussure Croissante, 1997. Photographie Revue Noire.

Chaussure Croissante
1997
H. 20,75 x L. 37,25 x P. 21 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex :
« Notes de l'artiste sur la Chaussure Croissante ou Transformable :
Chaussure croissante sur maquette (trois âges : versions adulte-adulte, adulte-enfant âgé et femme et version croissance-avant sur l'arrière-plan) avec ses accessoires :
- tissu garni d'éponge pour l'amortissement du talon sur les barrettes de la projection,
- tissu garni d'éponge couvrant les côtés internes des pliages en accordéon,
- petit tournevis pour le détachement de la semelle en aluminium garni de caoutchouc pour permettre le raccordement semelle-cuir. »

Dessins de la Chaussure Croissante :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Les Souffleurs ou L’Aide Excessive, 2011. Photographie Revue Noire.

Les Souffleurs ou L’Aide Excessive
2011
H. 36 x L. 40 x P. 19 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Voyant l’abondance de l’aide, la personne en détresse au centre demande que l’aide soit arrêtée ! Et dit : "Vous m’avez assez aidé !" Le cœur sort et part en fumée de part et d’autre. S’il y avait un monde comme les Souffleurs, le monde serait paradisiaque. »

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Compagnon de Voyage, 2018. Photographie Revue Noire.

Compagnon de Voyage
2018
34 x 36,5 x 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Tout au long de l'histoire, l’expérience humaine révèle que la personne sensée prévoyait toujours un objet de grande estime en vue de l’accompagner partout pour ses déplacements. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Couple Méfiant, 2018. Photographie Revue Noire.

Couple Méfiant
2018
H. 41 x L. 34,5 x P. 19 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Au-delà de toute espérance, il s’avère que deux personnes ne peuvent nouer de bonnes relations tout en étalant une lueur de suspicion. Or les vraies amours bannissent toute limite, toute frontière spirituelle. »

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Suzanne d'Amardaine (bureau), 2016. Photographie Revue Noire.

Suzanne d'Amardaine (bureau)
2016
H. 37 x L. 31 x P. 31 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Suzanne d’Amardaine n’est qu’une légende d’une méchante princesse très exigeante, voire hyper-exigeante pour ses servantes et serviteurs qu’elle fait travailler avec la précision d’une machine à calculer. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Comin d'Arthése, 2011. Photographie Revue Noire.

Comin d'Arthése
2011
H. 34 x L. 27,5 x P. 17,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Bref, [c'est pour les] bourgeois ou avides qui ont besoin de la plaisance de l’œil. Cette vision a permis à Bylex d’imaginer une vitrine qui plonge le regard dans sa symétrie, c’est-à-dire, comme si on se regardait dans le miroir pour contempler ses vrais aspects. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Thermos Pingouin, 2011. Photographie Revue Noire.

Thermos Pingouin
2011
H. 43,50 x L. 26,25 x P. 18,25 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Le pingouin, l’oiseau qui imite l’homme par sa façon de marcher, vient donner un coup de pouce aux créateurs de styles et aux designers. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, La Thermos Méga, 2011. Photographie Revue Noire.

La Thermos Méga
2011
H. 53,5 x L. 35,5 x P. 25 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La Thermos Méga nous plonge dans le monde des rêves. Son bouchon-ananas nous révèle que tout ce qui sortira d’elle sera aromatique. Sa circonférence moyenne est sculptée en bras de pingouin. Le tout se reposant sur un socle en perles-bourgeois. En vue de témoigner son respect pour ses hôtes. »

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, La Table Scoopique, 2010. Photographie Revue Noire

La Table Scoopique
2010
H. 60 x L. 207 x P. 48 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Cette table dont la concavité des ailes est tournée vers la face, c’est pour désigner son centre d’intérêt. C’est-à-dire le progrès scientifique… Chaque tiroir désigne une époque. Chaque époque permet de faire avancer la suivante. »

Dessin de la Table Scoopique :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Bureau Royal, 1996. Photographie Revue Noire.

Bureau Royal
1996
H. 42,25 x L. 38,50 x P. 34,25 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Bureau-Spires, 2010. Photographie Revue Noire.

Bureau-Spires
2010
H. 31 x L. 34 x P. 26,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La conception légendaire du Bureau-Spires a vu le jour par grande imagination courtisane du Moyen-Âge. Une époque regorgeant des Concepts nettement solides : maisons, monuments, et autres objets de prestige, conçus de manière à être ultra-solides. »

Vue du dessus du Bureau-Spires :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Fauteuil Bylex-Feuillage 02, 2002. Photographie Revue Noire.

Fauteuil Bylex-Feuillage 02
2002
H. 46 x L. 37 x P. 22,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex :«  Le désir de Bylex est de réaliser un fauteuil à la forme d’une feuille d’arbre pour permettre à la personne de se créer une sorte de distance à part, pour être un peu seul, pour se recueillir, pour réfléchir. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Fauteuil Dream Gender (ou Genre des Rêves), 2013. Photographie Revue Noire.

Fauteuil Dream Gender (ou Genre des Rêves)
2013
H. 39 x L. 34 x P. 26,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Bylex en tant que Chercheur-Concepteur averti : son Design ne se laisse pas à l’apanage des Designs incontrôlés ou non avertis. Dream Gender se place au Zodiaque de par son fessier modérateur à la forme d'une fleur, et cela pour témoigner son accueil docile au respect magistral. »

Vue de face du Fauteuil Dream Gender :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex,  Chaussure Tête de Requin, 2012. Photographie Revue Noire.

Chaussure Tête de Requin
2012
H. 27 x L. 38 x P. 22,30 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Message Bylex : Ne vous fiez pas aux  apparences ! Car dit-on : "La peau de léopard est belle, mais à l’intérieure c’est la guerre" ; "Le crapaud est laid, mais il est doux de caractère". »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Chaussure Laser, 2011. Photographie Revue Noire.

Chaussure Laser
2011
H. 27,20 x L. 31,50 x P. 22 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Message Bylex : "La beauté c’est la forme ! ce n’est, ni la couleur, ni la taille." »

Vue de face d'une sculpture

Pume Bylex, Chaussure Grain de Moutarde, 2011. Photographie Revue Noire.

Chaussure Grain de Moutarde
2011
H. 27 x L. 36 x P. 17,50 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Sa pointe, en noir-corail granulée, est érigée sur une courbe en ascension pour éviter les boues-moqueurs. Comme qui dirait : “J’évite tout contact à la saleté et j’ai horreur de la poussière !” »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Chaussure T19, 2010. Photographie Revue Noire.

Chaussure T19
2010
H. 27,5 x L. 18 x P. 31,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Dessin de la Chaussure T19 :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Botte Pivalo, 2002. Photographie Revue Noire.

Botte Pivalo
2002
H. 45 x L. 45 x P. 23 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La Botte Pivalo, sigle de "Promotion-Intègre-pour la Valeur Loyale", conçue pour les grandes stars de la musique, est pourvue d’un micro contenant une cellule au centre de sa pointe pour communiquer. Pivalo ne se limite pas seulement là, elle va encore plus loin. Car elle est aussi un prestige tranquillisant. »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Costumes Sunlight et Oiseleur, 2001. Photographie Revue Noire.

Costumes Sunlight et Oiseleur
2001
H. 52 x L. 42,5 x P. 23,5 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « La tenue Sunlight ou "rayon solaire" permet à ses porteurs de déchirer l'ombre par ses motifs en trous lumineux, créant ainsi une présence complémentaire dans la foule des invités. Par contre, la tenue Oiseleur, quant à elle, piège ses porteurs à ne pas la quitter ! »

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Trois Tenues, 1997. Photographie Revue Noire.

Trois Tenues : Es-Cart (esprit cartésien) – Bec d'Oiseau – Baïcel
1997
H. 46 x L. 59 x P. 6,75 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « L'Art de la couture nous oblige d'admirer les accoutrements avec un intérêt soumis. Car, dit-on, pour admirer il faut être simple ! (Bylex) : "La simplicité est l'art par excellence de l'admiration !" »

Pume Bylex à Kinshasa en 2012 avec Trois tenues (phot. Revue Noire) :

Vue de face d'une sculpture sous vitrine.

Pume Bylex, Deux tenues : Byl Horizon et Émeraude 3, 2012. Photographie Revue Noire.

Deux tenues : Byl Horizon et Émeraude 3
2012
H. 52 x L. 42 x P. 23 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Extrait du commentaire de Pume Bylex : « Dans l’Univers-Bylex, l’horizon révèle l’autre côté des confins : un endroit dévoilé, un espace ouvert pour l’intelligence. "Pour voir plus loin que le lointain, il faut voir derrière l’horizon." Bylex en tant que "chromolithologue" nous propose, cette fois-ci, une coloration en trio-gagnant : le noir-corail, le blanc et le bleu-saphir mis en accord. »

Vue d'un costume

Pume Bylex, Costume Sinzo, 2012. Photographie Revue Noire.

Costume Sinzo
2012
H. 170 x L. 100 cm
Tissu
Collection Pume Bylex
 

Vue d'une maquette d'immeuble

Pume Bylex, T6, 2000. Collection de l'artiste. Photographie Familistère de Guise.

T6
2000
Technique mixte
H. 69 x L. 67 x P. 41 cm
Collection de l’artiste

Commentaire de l'artiste : « L’immeuble s’appelle « T6 » c'est à dire Technologie de la 6e dimension : par ses « lunettes » [fenêtres] d'en-bas, lunettes pendatives défiant la pesanteur. »

Vue d'une sculpture dans sa vitrine

Pume Bylex, La Perversion, 2018. Photographie Revue Noire.

La Perversion
2018
H. 51,5 x L. 28,2 x l. 19,2 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Vue d'une sculpture dans sa vitrine.

Pume Bylex, Source d'inspiration, 2020. Photographie Familistère de Guise.

Source d'inspiration
2020
H. 34 x L. 36,5 x 20 cm
Technique mixte
Collection Revue Noire

Notice mise en ligne le 09/01/2020.