La photographie montre une sortie de l'usine du Familistère
Sortie du personnel de l’usine du Familistère vue de l’aile droite du Palais social. Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.72). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
La photographie montre une sortie de l'usine du Familistère
Sortie du personnel de l’usine du Familistère vue de l’aile droite du Palais social. Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.72). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
Détail de la photographie montrant la sortie d'usine du Familistère
Sortie du personnel de l’usine du Familistère vue de l’aile droite du Palais social (détail). Photographie anonyme, vers 1900. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-7-1.72). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.
Négatif sur plaque de verre montrant une sortie de l'usine du Familistère.
Sortie du personnel de l’usine du Familistère vue de l’aile droite du Palais social. Négatif sur plaque de verre. Photographie anonyme, vers 1900. Collection P. Nicolas. Crédit photographique : Familistère de Guise, 2002.
Image montrant une sortie de l'usine du Familistère
Sortie du personnel de l’usine du Familistère vue de l’aile droite du Palais social. Inversion du négatif sur plaque de verre. Photographie anonyme, vers 1900. Collection P. Nicolas. Crédit photographique : Familistère de Guise, 2002.

Sortie du personnel de l’usine du Familistère vue de l’aile droite du Palais social

Photographe :

anonyme

Lieu :

Guise

Date : vers 1900
Technique : carton ; épreuve photographique sur papier au gélatino-bromure d'argent
Mesures : H. 13 x 18 cm (épreuve)
Domaine :

photographie

Acquisition : don Cédric Hasler, 2016 (ancienne bibliothèque d’Auguste Fabre).
Inventaire n° : 2016-7-1.72
Notice :

La vue est prise du deuxième étage de l’aile droite du Palais social. Le soleil est au zénith. La cloche de l’usine, qu’on voit à l’arrière-plan sur le toit du bâtiment d’entrée de l’usine, a retenti. C’est la pause du deuxième déjeuner, qui a lieu à une heure de l’après-midi et dure une heure et demie (la première pause a lieu à neuf heures du matin). Le personnel a quitté les ateliers et emprunte la rue qui descend vers le Palais social. Ouvriers et employés des bureaux marchent à grands pas. Ils traversent le pont sur l’Oise, arrivent sur la place du Familistère et se dirigent vers les différents bâtiments d’habitation pour gagner leur logement où on les attend pour le repas.

L’aile gauche du Palais social, reconstruite après 1918, apparaît dans l’état d’origine de sa construction en 1859-1860.

La planche fait partie d’un album photographique comprenant 99 vues du Familistère, constitué vers 1900, que posséda Auguste Fabre (1839-1922), ancien associé de l’Association coopérative du capital et du travail, proche de Marie Moret, veuve de Jean-Baptiste André Godin, et fondateur du mouvement coopératif dit « École de Nîmes ».

La collection Nicolas conserve le négatif sur plaque de verre d’une photographie de la même scène, prise à un moment postérieur et selon un point de vue différent, orienté vers le Palais social. Sur ce cliché, l’horloge du belvédère du pavillon central indique une heure et dix minutes.

Sources et bibliographie :
Ancienne maison Godin Colin & Cie, Guise (Aisne), Notice sur la Société du Familistère (association du capital & du travail), Saint-Étienne, Imprimerie, lithographie, papeterie A Waton, [1900], p. 44.

Mots-clés : enfant ; ouvrier ; femme ; aile gauche du Palais social ; homme ; monument à Godin ; usine
Œuvres en rapport :

L’entrée de l’usine du Familistère

Notice mise en ligne le 20/10/2018. Notice modifiée le 31/10/2018.