La photographie montre les écoles du Familistère de Laeken

Récréation des enfants des écoles du Familistère de Laeken. Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-260). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Détail de la photographie des écoles du Familistère

Récréation des enfants des écoles du Familistère de Laeken (détail). Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-260). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Verso de la photographie des écoles du Familistère de Laeken

Récréation des enfants des écoles du Familistère de Laeken (verso). Photographie anonyme, 1895. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-1-260). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Récréation des enfants des écoles du Familistère de Laeken

Photographe :

anonyme

Lieu :

Laeken

Date : 1892
Technique : épreuve photographique sur papier au gélatino-chlorure d'argent (aristotype)
Mesures : H. 12 x 17 cm
Inscriptions :

manuscrit au crayon sur le verso : « 1895 », « voir Mr Delzard » et « album » ; manuscrit à l’encre bleue sur le verso : « voir Bruxelles ».

Domaine :

photographie

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1999-1-260
Notice :

Des écoles, des bains et un lavoir sont construits en 1888-1889 au pied du pavillon d’habitation du Familistère de Laeken tout juste achevé. Les équipements doivent mettre les membres belges de l’Association coopérative du capital et du travail sur un pied d’égalité avec leurs confrères français. Les écoles sont situées entre le pavillon d’habitation au sud et les jardins potagers au nord, qu’on voit à l’arrière-plan de la photographie. Sur sa façade est, le bâtiment présente une galerie couverte, sur le modèle de celle qui entoure la crèche du Familistère de Guise. Si l’on en juge par les acrobaties auxquelles se livrent les enfants pendant la récréation sur le garde-corps de la galerie, ils jouissaient d’une certaine liberté. Les jouets mis à leur disposition sont des instruments de l’éducation attrayante familistérienne.

La photographie est datée de 1892 dans le catalogue du musée de la Société du Familistère. En 1898, les écoliers du Familistère de Laeken sont, selon Le Devoir, au nombre de 120 à 130.

Sources et bibliographie :
Guise, archives du Familistère de Guise : catalogue manuscrit du musée de la Société du Familistère de Guise, sans date, fol. 177, n° 6072.
Le Devoir, t. XII, n° 528, 21 octobre 1888, p. 675 ; Le Devoir, t. XIII, 1889, p. 591 ; Le Devoir, t. XXII, 1898, p. 679.
Vanderhulst (Guido), « Anciennes poêleries Godin à Laeken Bruxelles », dans L’album du Familistère, Guise, Les Éditions du Familistère, 2017, p. 130-141.

Mots-clés : enfant ; femme ; jeu ; Familistère de Laeken ; école

Notice mise en ligne le 24/10/2018. Notice modifiée le 29/10/2018.