Photographie du revers de la médaille

Médaille d’or de l'Exposition universelle de 1878 à Paris (revers). Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-4-32). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Photographie du revers de la médaille

Médaille d’or de l'Exposition universelle de 1878 à Paris (avers). Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-4-32). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Photographie d'une page du journal Le Devoir

Une page du journal Le Devoir du 3 novembre 1878. Collection Familistère de Guise (inv. n° 1999-9-63). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2018.

Médaille d’or de l’Exposition universelle de 1878 à Paris

Graveur en médailles :

Chaplain (Jules-Clément)

Jules-Clément Chaplain (Mortagne-au-Perche, Orne, 1839 – Paris, 1909), graveur en médailles actif en France dans la seconde moitié du XIXe siècle.

Lieu :

France

Date : 1878
Technique : vermeil
Mesures : D. 5 cm
Inscriptions :

frappé en relief sur l’avers : « REPUBLIQUE FRANÇAISE », « J.C. CHAPLAIN » sous la tête ; frappé en relief sur le revers : « PARIS », « EXPOSITION UNIVERSELLE INTERNATIONALE DE 1878 » ; « GODIN » dans le cartouche ; « CHAPLAIN » en bas à gauche.

Domaine :

médaille

Acquisition : fonds ancien du musée municipal de Guise, transféré en 2006.
Inventaire n° : 1999-4-32
Notice :

Après avoir été médaillée d’argent à l’Exposition universelle impériale de 1867, la manufacture du Familistère est à nouveau récompensée à la première Exposition universelle de la République, qui se tient à Paris du 1er mai au 10 novembre 1878. Elle reçoit une médaille d’or dans la classe 27 des appareils et procédés de chauffage et d’éclairage pour un nouveau modèle de cuisinière en fonte de fer, la cuisinière à bois et à charbon n° 240. Le jury de cette classe décerna 2 grands prix, 29 médailles d’or, 58 médailles d’argent, 97 médailles de bronze et 80 mentions honorables. La manufacture se vit décerner également une médaille d’argent dans la classe 43 des produits de l’exploitation des mines et de la métallurgie pour ses articles de quincaillerie en fonte émaillée et nickelée. La cérémonie de distribution des récompenses attribuées par les jurys internationaux, présidée par le président de la République, le maréchal Mac Mahon, eut lieu le 21 octobre 1878 au palais de l’Exposition au Champ-de-Mars, dans une mise en scène comparable à celle de la cérémonie impériale de l’Exposition universelle de 1867. En raison de la proclamation tardive des résultats de ce grand concours industriel, initialement fixée au 18 septembre, la clôture de l’Exposition fut repoussée du 31 octobre au 10 novembre pour permettre aux exposants distingués de valoriser leurs récompenses auprès de leur clientèle. Dans son numéro du 3 novembre 1878, le journal du Familistère, Le Devoir, publie une pleine page illustrée d’une gravure de la cuisinière médaillée d’or.

Le modèle de la médaille de récompense de l’Exposition universelle de 1878 est gravé par Jules-Clément Chaplain, nommé médailliste officiel du gouvernement en 1877. L’avers présente une tête laurée de la République française, de profil à gauche, surmontée d’une étoile. Le revers montre une allégorie de la Renommée, figure féminine ailée tenant une trompette et une couronne de laurier, surmontée d’une étoile rayonnante. À ses côtés, un génie ailé soulève un cartouche dans lequel apparaît le nom du récipiendaire de la médaille. Les deux personnages survolent le site de l’Exposition universelle de 1878, représenté, de part et d’autre de la Seine, par le palais du Champ-de-Mars et le palais du Trocadéro, tous deux construits pour la manifestation. La médaille gravée par Chaplain pour l’Exposition universelle de 1878 marque, selon Deborah Tout-Smith, l’émergence de l’Art Nouveau dans l’art de la médaille. Sur le revers, l’artiste reprend le thème néoclassique de la Renommée, mais il le traite avec une belle richesse de mouvements et sa composition se détache du fond par des lignes fluides. La médaille fut frappée en deux dimensions : 50 mm et 67 mm de diamètre. Celle qui fut attribuée à Godin est du petit format.

Sources et bibliographie :
Le Devoir, t. I, 3 novembre 1878, p. 128.
Exposition universelle internationale de 1878, à Paris. Catalogue officiel. Liste des récompenses, Paris, Imprimerie nationale, 1878.
Barlet, Exposition universelle internationale de 1878, à Paris. Groupe III, classe 27. Rapport sur les procédés et les appareils de chauffage et d’éclairage, Paris, Imprimerie nationale, 1881.
Museums Victoria Collections, [en ligne], URL : https://collections.museumvictoria.com.au/items/274230 (consulté le 11 mai 2019).
Tout-Smith (Deborah), "Jules-Clement Chaplain, Medal Designer (1839-1909)", 2004, in Museums Victoria Collections, [en ligne], URL : https://collections.museumvictoria.com.au/articles/2168 (consulté le 11 mai 2019).

Mots-clés : allégorie ; laurier ; République française ; Renommée ; Paris ; palais du Trocadéro ; palais de l'Exposition universelle de 1878 ; tompette ; génie
Œuvres en rapport :

Médaille d’argent de l’Exposition universelle de 1867 à Paris

Notice créée le 11/05/2019. Dernière modification le 12/05/2019.