La photographie montre le foyer économique n° 170.

Foyer économique à feu continu « Diable » n° 170. Société du Familistère de Guise, modèle de 1903. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-2-2). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

La photographie montre le foyer économique n° 170, portes ouvertes.

Foyer économique à feu continu « Diable » n°170. Société du Familistère de Guise, modèle de 1903. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-2-2). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

La page du catalogue présente le foyer hygiénique n° 170.
Le Foyer économique à feu continu « Diable » n° 170 dans l’Album général de 1903 de la Société du Familistère Colin & Cie, p. 168. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2005-41-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2008.

Foyer économique à feu continu « Diable » n° 170

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Colin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Louis-Victor Colin, de 1897 à 1933.

Lieu :

Guise

Date : 1903
Technique : fonte de fer ; fonte de fer émaillée
Mesures : H. 51 ; L. 46,3 cm
Inscriptions :

moulé sur la porte du foyer : « Ancne Mon Godin Colin & Cie | Guise | B S.G.D.G. » ; moulé sur le foyer sous la figure d’un diable plongeant sa fourche dans un feu « Marque déposée » ; moulé sur l’intérieur du battant droit de la porte de l’enveloppe : « 170 ».

Domaine :

appareil de chauffage

Type : foyer économique
Acquisition : don Patrick Nicolas, 2016.
Inventaire n° : 2016-2-2
Notice :

Le modèle des foyers économiques à feu continu nos 170 à 172 apparaît dans l’album général de 1903 de la Société du Familistère sous la marque déposée « Diable ». Ces foyers ne figurent plus dans les catalogues de la manufacture après 1914, à l’exception du n° 172, à nouveau présenté dans les albums de 1925 à 1931.

Les appareils sont constitués d’une enveloppe en fonte de fer à porte ajourée et d’un foyer mobile en fonte de fer. On peut faire pivoter celui-ci autour d’un axe, pour le dégager de l’enveloppe et mieux diffuser la chaleur, ou bien pour le charger de coke ou d’anthracite. Le cadre peut être fabriqué en en fonte de fer émaillée. Les portes, ornées d’un motif végétal de style Art nouveau, peuvent être en fonte de fer émaillée, nickelée ou polie, en cuivre ou en bronze poli. L’enveloppe de l’exemplaire du foyer hygiénique n° 170 offert au Familistère de Guise par Patrick Nicolas est entièrement en fonte émaillée de couleur noire.

Sources et bibliographie :
Album général des appareils de cuisine, chauffage et bâtiment de la Société du Familistère Colin & Cie. Mars 1903, Saint-Étienne, Imprimerie A. Waton, 1903, p. 168.

Mots-clés : végétal ; diable

Notice mise en ligne le 02/05/2018. Notice modifiée le 18/07/2018.