Vue de face de l'enveloppe pour radiateur en fonte émaillée de couleur verte.

Enveloppe pour radiateur n° 62B. Société du Familistère de Guise, modèle de 1907. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2010-6-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

Enveloppe pour radiateur n° 62B

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Colin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Louis-Victor Colin, de 1897 à 1933.

Lieu :

Guise

Date : 1907
Technique : fonte de fer émaillée
Mesures : H. 66 ; L. 103 ; P. 29 cm
Inscriptions :

moulé sur le dessus de la partie postérieure : « Ancne Maison Godin 62B | 56 62 DE 6 ».

Domaine :

appareil de chauffage

Type : enveloppe pour radiateur
Acquisition : achat en 2010 avec le concours du conseil départemental de l'Aisne.
Inventaire n° : 2010-6-1
Notice :

Une nouvelle section du catalogue de l’usine de la Société du Familistère de Guise est ouverte dans le supplément de 1907 à l’album général de 1903. La dix-neuvième série est consacrée au « Chauffage central à eau chaude et à vapeur à basse pression ». Elle comprend des radiateurs, des chaudières et des enveloppes pour radiateurs. Des catalogues spéciaux de cette série sont annoncés dans les albums généraux de la manufacture jusque 1914, avec la mention des enveloppes décoratives.

L’ « Avis important » du supplément de 1907 indique : « Il est acquis que le radiateur qui chauffe le mieux est celui en fonte ordinaire, toute peinture, vernis, décor, émail, etc., empêchant dans une proportion énorme la diffusion de la chaleur par radiation et par convection. Au contraire, dans un radiateur à enveloppe, la vitesse d’ascension de l’air le long des parois devient telle, que la diffusion de la chaleur par convection est augmentée. Ainsi, le même appareil à enveloppe condense plus l’eau que celui sans enveloppe, il chauffe donc un plus grand cube d’air. De plus, l’enveloppe se prête à toutes les décorations. Nous en avons créé plusieurs séries complètes, tant comme hauteurs de radiateurs que comme nombre d’éléments contenus. Nous sommes persuadés de répondre ainsi à un besoin, d’autant mieux que nos enveloppes peuvent être livrées sans radiateurs et s’appliquer à beaucoup d’éléments déjà installés. »

L’enveloppe n° 62B, qui figure dans le supplément de 1907, est en fonte émaillée ajourée de teinte verte, ornée de motifs végétaux. Elle est formée de deux parties réunies par un couvercle de façon à être posée sur des installations déjà réalisées et à permettre l’entretien des radiateurs.

Bibliographie
Supplément général de mai 1907 à l’album général de mai 1903 de la Société du Familistère de Guise Colin & Cie, 1907, p. 74.

Mots-clés : fleur ; végétal

Notice mise en ligne le 24/04/2018. Notice modifiée le 13/06/2018.