Vue de face de la chauffette mixte n° 250.

Chauffette mixte n° 250. Société du Familistère de Guise, modèle de 1933. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2010-9-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

La page de l'album de 1938 montre comment se fait la manipulation des grilles du

Le foyer mixte de la Chauffette mixte n° 250 dans l'album Godin. Modèles de vente courante et créations récentes 1937-1938, 1938, p. 27.

Chauffette mixte n° 250

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Colin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Louis-Victor Colin, de 1897 à 1933.

Lieu :

Guise

Date : 1932
Technique : fonte de fer émaillée ; fonte de fer nickelée
Mesures : H. 54 ; L. 54 ; P. 31 cm
Inscriptions :

moulé sur la façade : « Godin | N° 250 » et « Chauffette | mixte ».

Domaine :

appareil de chauffage

Type : calorifère
Acquisition : don Jean-François Douay en 2010.
Inventaire n° : 2010-9-1
Notice :

« Chauffette » est une marque déposée en 1924 par la Société du Familistère pour un petit appareil de chauffage à bois à enveloppe de fonte ajourée : la Chauffette n° 299. C’est, semble-t-il, un succès commercial. Le calorifère est joliment dessiné et la pénurie de charbon après la Grande Guerre favorise le chauffage au bois.

Mais l’évolution des conditions économiques et celle du goût de la clientèle conduisent la Société du Familistère à proposer rapidement un nouveau modèle de Chauffette. La Chauffette n° 250 apparaît sur le supplément de 1933 à l’album général de 1931 de l’usine, mais une affiche date sa commercialisation de 1932 (collection Familistère de Guise, inv. n° 2007-19-1). L’appareil est doté d’un foyer mixte pouvant brûler le bois, la houille ou l'anthracite. Une simple manipulation des grilles du foyer par l’utilisateur, décrite sur l’album de 1938, permet de passer d’un combustible à l’autre. Le bois se charge par une porte latérale tandis que le charbon se charge par le dessus. Le petit calorifère est massif et présente un décor de fleurs dans le style Art déco vulgarisé des années 1930. L’exemplaire du Familistère de Guise est en fonte émaillée de couleur bleue ; les boutons et clés de fermeture des portes sont en fonte nickelée.

Bibliographie :
Supplément général à l’album n° 6 de 1931 de la Société du Familistère de Guise Colin & Cie, Paris, Imprimerie Ch. Bernard, 1933, p. 34.
Godin. Modèles de vente courante et créations récentes 1937-1938, Paris, Imprimerie Ch. Bernard, [1938], p. 26-27.

Mots-clés : fleur
Œuvres en rapport :

Nouvelle Chauffette mixte Godin

Notice mise en ligne le 20/04/2018. Notice modifiée le 03/06/2018.