Vue de trois-quarts du calorifère hygiénique à combustion complète n° 116.

Calorifère hygiénique à combustion complète n° 116. Société du Familistère de Guise, modèle de 1897. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2013-4-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

Vue de face du calorifère hygiénique à combustion complète n° 116.

Calorifère hygiénique à combustion complète n° 116. Société du Familistère de Guise, modèle de 1897. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2013-4-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

Vue du couvercle du calorifère hygiénique n° 116.
Couvercle du calorifère hygiénique à combustion complète n° 116. Société du Familistère de Guise, modèle de 1897. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2013-4-1). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.
La gravure en couleurs montre un calorifère hygiénique n° 116 à 118.
Les calorifères hygiéniques nos 116 à 118 sur l'Album spécial des appareils de chauffage de luxe de la Société du Familistère de Guise Colin & Cie. Octobre 1901, p. 24. Collection Famiistère de Guise (inv. n° 2007-6-2). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2008.

Calorifère hygiénique à combustion complète n° 116

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Dequenne et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de François Dequenne, de juillet 1888 à 1897.

Lieu :

Guise

Date : 1897
Technique : fonte de fer émaillée ; fonte de fer nickelée
Mesures : H. 75 ; L. 28 ; P. 28 cm
Inscriptions :

moulé en fonte ajouré sur le couvercle : « Godin » ; moulé sur la trappe du foyer : « Ancne Mon Godin Dequenne & Cie Guise Aisne » et « n° 116 ».

Domaine :

appareil de chauffage

Type : calorifère hygiénique
Acquisition : achat en 2013 avec le concours du conseil départemental de l’Aisne.
Inventaire n° : 2013-4-1
Notice :

Le modèle des calorifères hygiénique à combustion complète nos 116 à 118 apparaît dans le supplément de 1897 à l’album général de 1892 de la Société du Familistère. La notice d’introduction à la série des calorifères hygiéniques à combustion complète indique : « Tous ces calorifères sont construits spécialement pour brûler le coke et l’anthracite. Ils répondent, par la diversité des modèles et des dimensions, à tous les besoins du chauffage hygiénique et économique des appartements, vestibules, magasins, salles d’école et d’attente dans les gares, salles de café, de restaurants, serres et de tous autres lieux où on a besoin d’une température régulière longtemps prolongée. Ils réunissent les qualités suivantes : salubrité résultant de l’emploi de la brique réfractaire et de la combustion complète des gaz, cette dernière étant assurée par une disposition spéciale brevetée ; chargement facile et sans odeur ; tirage toujours assuré par un réglage simple et commode ; évacuation certaine des produits de la combustion par la cheminée puisqu’il n’y a pas de clef à la buse ; […] ils se composent d’une chemise en tôle ou en fonte, revêtue intérieurement de briques réfractaires ; cette capacité faisant office de réservoir de combustible en même temps que de foyer ; ils sont tous munis, à leur partie supérieure, d’une ouverture avec couvercle à charnières servant à l’introduction du combustible ; à leur partie inférieure, d’une autre ouverture munie d’une porte à fermeture hermétique brevetée disposée pour servir à régler la marche de la combustion. » (Supplément…, 1897, p. 69). Les calorifères hygiéniques nos 116 à 118 figurent sur le dernier album général de la Société du Familistère édité en 1934.

Le calorifère n° 116 est le plus petit de la série des trois nouveaux calorifères. Il permet de chauffer un volume de 100 m3 environ. L’enveloppe en fonte de fer émaillée ajourée contient un foyer garni de briques réfractaires. L’appareil peut être livré entièrement en fonte ordinaire ou bien en fonte émaillée avec des panneaux en fonte émaillée à l’imitation de la céramique. L’exemplaire du Familistère de Guise est en fonte émaillée en noir, avec des panneaux dont le décor au motif de vase bleu sur fond ivoire est visible sur l’Album spécial des appareils de chauffage de luxe de 1901. Ces panneaux portent la référence « Type D Décor polychrome » sur l'Album spécial des appareils de luxe de 1913. Un calorifère hygiénique à combustion complète de la série des numéros 116 à 118 est représenté avec le même décor sur l’album général de 1934 de la Société du Familistère.

Bibliographie :
Supplément général de juillet 1897 à l’album général de septembre 1892 de la Société du Familistère de Guise Dequenne & Cie, Le Cateau, Typographie et lithographie J. Roland, 1897, p. 81.
Album spécial des appareils de chauffage de luxe de la Société du Familistère de Guise Colin & Cie. Octobre 1901, Saint-Étienne, Imprimerie A. Waton, 1901, p. 24.
Album spécial des appareils de luxe de la Société du Familistère de Guise Colin & Cie, Chauny, Imprimerie Emery, 1913, p. 41.

Mots-clés : vase

Notice mise en ligne le 19/04/2018. Notice modifiée le 13/06/2018.