La cadre est photographié de trois-quarts face.

Cadre pour photographie n° 2. Société du Familistère de Guise, modèle de 1887. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-2-9). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

Le cadre est photographié de trois-quarts dos.

Cadre pour photographie n° 2. Société du Familistère de Guise, modèle de 1887. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-2-9). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

La photographie montre le dos du cadre.

Cadre pour photographie n° 2. Société du Familistère de Guise, modèle de 1887. Collection Familistère de Guise (inv. n° 2016-2-9). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2015.

La page de l'album présente les cadres pour photographies.

Les cadres pour photographies dans l’album de 1887 de la Société du Familistère. Coll. Familistère de Guise (inv. 1999-39-1). Crédit phot. : Familistère de Guise, 2008.

Cadre pour photographies n° 2 « album »

Auteur du modèle :

Société du Familistère de Guise Godin et Cie

Raison sociale de la Société du Familistère de Guise sous la gérance de Jean-Baptiste André Godin, d'août 1880 à janvier 1888.

Lieu :

Guise

Date : 1887
Technique : fonte de fer ; fonte de fer nickelée ; métal
Mesures : H. 21,5 ; L. 17,5 cm
Inscriptions :

moulé au dos : « Godin & Ce à », « Guise Aisne » et « n° 2 ».

Domaine :

objet mobilier domestique

Type : article de quincaillerie
Acquisition : don Patrick Nicolas en 2016.
Inventaire n° : 2016-2-9
Notice :

En 1887, la Société du Familistère inscrit à son catalogue plusieurs modèles de cadres pour photographies. Les cadres sont en fonte de fer avec ornements nickelés. Le dos est équipé d’une tringle métallique mobile pour maintenir la photographie. Sur cette tringle sont fixés un anneau pour un accrochage du cadre au mur, et une béquille articulée pour sa présentation sur un meuble. Les cadres correspondent à des tailles différentes d’épreuves photographiques : n° 1 « petite carte » (9,3 x 5,5 cm), n° 2 « album » (13,5 x 9,3 cm), n° 3 « promenade » (19,5 x 9,5 cm), n° 4 (21,5 x 15,3 cm), n° 5 (25,5 x 19,3 cm), n° 6 (27,3 x 21,3 cm). La production de ces articles de quincaillerie témoigne de l’engouement pour l’exposition domestique de photographies à la fin du XIXe siècle. Les cadres nos 2 à 6 figurent encore au catalogue de la manufacture en 1914.

Bibliographie :
Album général d’août 1887 des Fonderies et manufactures de la Société du Familistère de Guise Godin & Cie, Paris, Victor Rose imprimeur et graveur, 1887, p. 216.

Notice mise en ligne le 10/05/2018. Notice modifiée le 13/06/2018.