Le bon imprimé sur papier rose est orné de deux image de niveau à perpendicule

Bon de livraison de la Vérité démocratique. Imprimé, 1851. Collection Familistère de Guise (inv. n° D-2002-1-41). Crédit photographique : Familistère de Guise, 2001.

Bon de livraison de la Vérité démocratique, association fraternelle pour l’exploitation, l’acquisition, la vente et la consommation en gros et en détail des vins et eaux de vie Charles Cellier & Cie.

Éditeur :

La Vérité démocratique

Association ouvrière de producteurs et consommateurs de vins, active à Paris en 1851.

Lieu :

Paris

Date : 1851
Imprimeur :

Lithographie Belin

Antoine-Henry Belin est un imprimeur actif à Paris de 1847 à 1860.

Lieu :

Paris

Date : 1851
Technique : imprimé ; papier ; manuscrit
Mesures : H. 11,2 ; L. 15 cm
Inscriptions :

imprimé en bas à droite : « Lith Belin, pas. du Caire, 79 » ; manuscrit à l'encre sur l’avers, dans la marge à gauche : « 23 juin 1851 ».

Domaine :

imprimé

Acquisition : dépôt du conseil départemental de l'Aisne en 2002.
Inventaire n° : D-2002-1-41
Notice :

Après la révolution de février 1848, encouragés par le gouvernement, les ouvriers parisiens créent, parfois avec leurs patrons, 300 à 400 associations de production ou de consommation, presque toutes éphémères. Une partie des associations entre ouvriers sont des sociétés coopératives d’inspiration socialiste. Elles se disent très souvent « fraternelles », et, plus rarement « égalitaires », « démocratiques » ou « solidaires ».

Dans son enquête de 1849 sur les associations ouvrières, le docteur Louis-René Villermé livre le commentaire suivant sur les associations dites fraternelles : « Enfin, ces sociétés, dans lesquelles on ne s’adresse la parole qu’en s’appelant citoyen, semblent organisées, pour la plupart, autant en armée politique qu’en armée industrielle de véritables et bons travailleurs. Elles s’intitulent Associations fraternelles, dénomination qu’elles écrivent ordinairement, et en grosses lettres, à la porte des maisons qu’elles occupent, en y ajoutant le nom de la profession qu’elles exploitent. C’est à la fois un drapeau indiquant le parti auquel appartiennent un grand nombre de leurs membres, et une enseigne qui leur procure immédiatement, comme je viens de le dire, la pratique des autres associations ouvrières. » (Villermé, 1849, p. 79) Selon Villermé, une quarantaine d’associations se disent « fraternelles » au début de 1849 (p. 81). L’Almanach des associations ouvrières pour 1850 en recense plus d’une centaine à Paris (Almanach…, [1849], p. 115-157).

Bon nombre de ces associations utilisent pour emblème un niveau, symbole révolutionnaire et maçonnique signifiant l’égalité (voir Almanach…, [1849], p. 115-157). Ainsi, le bon de livraison de la Vérité démocratique, présente deux niveaux, dits « à perpendicule » (composés d’une équerre en triangle isocèle et d’un fil à plomb). Le nom de l’association fait écho au Commerce véridique et social, première société coopérative de consommation établie en 1835 dans le quartier de la Croix-Rousse à Lyon, par Michel Derrion et Joseph Reynier.

La Vérité démocratique est mentionnée dans Almanach des corporations nouvelles pour 1852, édité à l’automne 1851. Son siège social est alors au 11, rue Chapon dans le VIe arrondissement à Paris. L’objectif de la société est « de solidariser les producteurs et les consommateurs et de faire profiter ces derniers des avantages de l’association », écrit l’Almanach, qui reproduit un budget prévisionnel de la Vérité démocratique. Pour une moyenne de 32 000 consommateurs à Paris, consommant un litre par jour, et un bénéfice de 10 centimes par litre, le bénéfice total brut serait de 1 186 250 francs ; soustraction faite des frais d’administration, dont le loyer de douze magasins (un dans chaque arrondissement), le bénéfice net s’élèverait à 880 000 francs, à répartir entre les consommateurs.

Bibliographie :
Villermé (Louis-René), Des associations ouvrières, Paris, Pagnerre, Paulin et Cie, Firmin Didot Frères, 1849.
Almanach des associations ouvrières pour 1850, publié sous les auspices de l’union essénienne, Paris, Au bureau de l’Almanach des associations, [1849], p. 138 (réimpression dans Les Révolutions du XIXe siècle, t. IV, 1848, la révolution démocratique et sociale, Paris, EDHIS, [1984]).
Almanach des corporations nouvelles pour 1852, Paris, Au bureau de la Société de La Presse du travail, [1851], p. 182-183 et 188 (réimpression dans Les Révolutions du XIXe siècle, t. V, 1848, la révolution démocratique et sociale, Paris, EDHIS, [1984]).

Mots-clés : niveau
Œuvres en rapport :

Carte de l'Association fraternelle et égalitaire des ouvriers cordonniers « À la ruche démocratique »

Carte de La Solidarité, association fraternelle et égalitaire avec les consommateurs de vins à Paris

Carte de l’Association des ouvriers peintres en bâtiments Roussel & Cie

Carte de membre fondateur de la Société régénératrice et mutuelle de l’horlogerie de Paris

Carte de l'Association fraternelle, égalitaire et solidaire des charbonniers réunis

Notice mise en ligne le 16/05/2018. Notice modifiée le 18/07/2018.