22 octobre 2021

Vos vacances de la Toussaint au Familistère

Lior Shoov - concert
Vendredi 22 octobre à 20 H 00

Lior Shoov ©Fabrice Buffart

Insaisissable, inclassable, Lior Shoov parcourt le Monde. Exploratrice, elle ne se dit pas « en tournée » mais « en voyage ». Son accent est composé des pays qui l’habitent. Sanza, clochettes, charango, harmonica, hang, ukulélé, bouteille ou même… sac en plastique, forment son éventail instrumental acoustique. Loin des shows millimétrés, Lior est sans artifice. À la recherche de la nature de l’instant présent.
Réservation

 

Rencontre avec Céline Ahond
Samedi 30 octobre à 15 H 30

« Au pied du mur, au pied de la lettre », Céline Ahond, ©Familistère de Guise.

Céline Ahond l’une des artistes associée au FRAC Grand Large (Dunkerque), propose un temps d’échange autour de son oeuvre activable « Au pied du mur, au pied de la lettre » le samedi 30 octobre à 15 H 30 dans le pavillon central. La rencontre sera suivi d’un atelier de fabrication avec l’artiste pour enrichir la collection.​
Inscription à l'atelier

 

Visite nocturne 
Mardi 2 novembre à 20 H 30

Visite nocturne au Familistère, 2021, ©Lucie Nicolas

Le Familistère revient avec une nouvelle visite nocturne, sur le thème du spiritisme. 
Jean-Baptiste André Godin et son épouse Marie Moret s’adonnaient fréquemment à cette pratique. Découvrez où, quand, comment et pourquoi, lors de cette visite inédite !
Réserver votre place

 

« La Guerre des Lulus », visite guidée à travers la bande dessinée
24, 27, 31 octobre et 1er, 3 et 7 novembre à 16 H 00

Passerelle ©Lucie Nicolas

Retracez le parcours des héros de la saga « La Guerre des Lulus » à travers cette visite spéciale. Tout comme les personnages de la bande-dessinée, Lucien, Luigi, Lucas et Ludwig, passez sur la passerelle du jardin d'agrément et découvrez l'histoire du Familistère et son ancienne voie ferrée.
Entre réalité et fiction, êtes-vous prêts·es à voyager ?
Durée : 1 H 00. 19 personnes maximum.
Réservation directement sur place.

 

Escape game, « L'énigme de l'ingénieure »
Tous les jours à 10 H 30 et 14 H 30 

« L'énigme de l'ingénieur », ©Lucie Nicolas

Vous êtes en 1889, la Familistérienne Apolline Dubois, ingénieure à l’usine Godin a conçu une nouvelle machine qui va révolutionner les méthodes de travail dans la fonderie. La machine est installée et Apolline doit en faire la démonstration car elle seule en connait le fonctionnement. Nous sommes à moins de 2h de l’arrivée de tous les travailleurs·euses de l’usine, qui sans cette machine ne pourront pas travailler. Apolline devrait déjà être sur place mais elle semble avoir disparu! Elle ne s’est pas présentée au bureau depuis plusieurs jours et personne ne sait où elle est.
Ne reste qu’une solution pour faire fonctionner la machine et permettre aux ouvriers·ères de travailler : récupérer dans son coffre-fort ses travaux ainsi que la notice de fonctionnement de la machine. Grâce au carnet de notes d’Apolline, partez à la découverte du Familistère, résolvez les énigmes et ouvrez les 5 cadenas qui condamnent la porte du coffre.
Réserver votre enquête 

 

Visite express, « Une journée en utopie »
Tous les jours à 15 H 00

Vue du pavillon central, ©Familistère de Guise.

Pour la première fois, les deux fonds régionaux d’art contemporain (FRAC) des Hauts-de-France s’associent pour présenter au Familistère de Guise un choix d’œuvres de leurs riches collections en résonance avec ce haut lieu de l’utopie concrète. Tout en restant librement accessible, l’exposition  « Une journée en utopie » fait l’objet d’une visite de vingt minutes avec un médiateur.
Chaque jour à 15 H 00 avec une mise en lumière d’une œuvre. Un nouveau jour, une nouvelle oeuvre !
Réservation directement sur place.

 

Atelier « Tenter le diable »
Tous les jours de 10 H 00 à 12 H 30 et de 13 H 30 à 17 H 30

« Tenter le diable », ©Familistère de Guise

La designer matali crasset et les étudiants de la HEAD à Genève, ont été invités à ­imaginer des « rituels » d’hospitalité pour le Familistère. Le résultat de ce travail : 9 diables aménagés pour 9 expériences à vivre dans différents lieux du Familistère : jouer, rêvasser, se réunir, manifester, apprendre, discuter... Les diables sont en accès libre dans la cour du pavillon central. Les visiteurs peuvent les emmener à l’extérieur (jardins, buanderie, économats, théâtre...)
Sans réservation. Les 28 et 29 avec un médiateur.