22 septembre 2020

Bylex par Bylex : Suzanne D'Amardaine

« Suzanne d’Amardaine » n’est qu’une légende d’une méchante princesse très exigeante, voire hyper-exigeante pour ses servantes et serviteurs qu’elle fait travailler avec la précision d’une machine à calculer.

Vue de face de la sculpture Suzanne D'Amardaine

Pume Bylex, Suzanne d'Amardaine (bureau), 2016. Photographie Revue Noire.

 

Suzanne d’Amardaine n’est qu’une légende d’une méchante princesse très exigente, voire hyper-exigente pour ses servantes et serviteurs.

Suzanne d’Amardaine veut faire travailler ses servantes avec la précision d’une machine à calculer. C’est-à-dire, servantes et serviteurs n’ont droit à aucune erreur même la plus moindre ! Toute maladresse coûte fatalement chère.

De part ses yeux d’une surveillance tout azimut qui ne cessent de tourner dans leurs orbites pour permettre à d’Amardaine de voir le moindre détail, l’exécution d’un travail donné : labeur ou pharaonique.

Les servantes de Suzanne sont réduites en esclaves modernes ! n’ayant droit à aucun repas. Elles doivent travailler seconde après seconde, sans aucune interruption. Broyées par la fatigue, ces dernières ont droit au salaire de misère.

Bourrée d’argent, Suzanne d’Amardaine en tant que multi-milliardaire n’a aucun sens du respect pour la race humaine.

Favorisée par ses immenses fortunes de ramparts, d’Amardaine sait corrompre tous les endroits où elle est accusée pour son impérial mépris des domestiques.

Juges comme procureurs n’ont aucun pouvoir devant les montants colossaux que leur propose Suzanne d’Amardaine

Message Bylex :
L’Argent n’est pas un mobile !
On peut avoir une fortune mais elle ne se déplace pas par elle-même !
On a besoin d’une personne pour que cette manœuvre soit effectuée.
Bref, la personne prime sur l’argent.
Sur ce, nous devons avoir du respect pour la race humaine, et éviter tout état de mépris !

signé Pume-Bylex

À découvrir dans l'exposition « Le monde rêvé de Pume Bylex, avec Alain Nzuzi Polo », jusqu'au 19 juillet 2021 au Familistère de Guise.

Pour en savoir davantage sur l'exposition.