4 septembre 2020

Bylex par Bylex : L'Ange-Gardien

En cette œuvre « L’Ange Gardien », la partie majeure c’est le nez. Car le nez c’est l’oxygène !

Vue de face de la sculpture L'Ange-Gardien

Pume Bylex, L'Ange-Gardien, 2011 (60 x 38 x 20 cm). Photographie Revue Noire.

Tandis que l’oxygène est garanti par Dieu le Tout-Puissant qui est le Maître Absolu du souffle de vie : le Kaliyuga.
Lui seul a le pouvoir d’accorder l’oxygène aux humains et aux bêtes.
Et Lui seul a le pouvoir de nous retirer ce souffle de vie.

Pour ce qui est des images en cette œuvre, l’Ange aux ailes représente le Créateur-Dieu, comme garant du souffle de vie.
Dans le sens du visible, à l’exclusion de l’Esprit, les éléments fondamentaux sont : le nez, la bouche, la cervelle et les yeux.
Mais en dépit des valeurs, le nez est le plus important de tous.

On peut rester pendant toute une semaine sur une planète sans eau, sans nourriture, sans lumière : les humains et les bêtes vivraient encore. Tandis que trente minutes sur une planète sans oxygène, ce serait fatal pour tous : la vie cesserait sur Terre !
Le Créateur-Dieu nous a doté du nez et de la bouche pour aspirer et respirer l’oxygène.

Les yeux, c’est pour voir. Le rôle de la bouche, c’est la parole. Par ailleurs, les yeux fonctionnent doublement : lorsqu’ils sont ouverts, on voit dans le sens réel ; tandis que, quand  les yeux sont fermés, on voit dans le sens spirituel.

En conclusion : de tous les éléments fondamentaux de la vie, le nez est le plus important pour le souffle de vie.

Expérience sur l’exercice de la respiration : 
« Le fait de se rendre compte qu’on est en train de respirer, fait qu’on respire lourdement ».

signé Pume Bylex

A découvrir dans l'exposition « Le monde rêvé de Pume Bylex, avec Alain Nzuzi Polo », jusqu'au 19 juillet 2021 au Familistère de Guise.

Pour en savoir davantage sur l'exposition.