18 septembre 2020

Bylex par Bylex : La Loi du plus Fort

Les plus forts dominent toujours les plus faibles par leurs imposants moyens. Cette subornation ou domination crée un grand fossé de déséquilibre entre richesse et pauvreté, entre force et faiblesse ; à l’image de cet oisillon pris en étau par les mâchoires de panthères.

Vue de face de la sculpture La Loi du plus Fort

Pume Bylex, La Loi du plus Fort, 2014. Photographie Revue Noire.

 

Le déséquilibre planétaire bat son plein. La loi du plus fort figure parmi les meilleures illustrations qui étalent la domination écrasante : celle qui prédomine notre planète.

À ce siècle actuel, l’équilibre entre force et faiblesse n’est pas au rendez-vous ! Les plus forts dominent toujours les plus faibles par leurs imposants moyens. Cette subornation ou domination crée un grand fossé de déséquilibre entre richesse et pauvreté, entre force et faiblesse ; à l’image de cet Oisillon pris en étau par les mâchoires de Panthères.

Par ses éléments d’illustration, « La Loi du plus Fort » nous en étale toute une série :

L’image d’en-haut (inclinée à 45 degré vers la gauche) : elle représente l’œuf oppressé complètement dans les mâchoires de l’Hippopotame.

L’image du centre : elle représente l’œuf dans la gueule puissante de la Panthère. C’est pour quoi l’œuf est pris par deux têtes de Tigres.

Et cela pour nous rappeler les scènes répétées de la force sur la faiblesse : c’est-à-dire, la répétition des méfaits de ceux qui se préoccupent à dominer les plus faibles.

Les images d’à côté : les Arcs. Elles représentent la malice ou les contours faits par les prédateurs qui arrivent à la plage ; traquant les Oiseaux-Marins et Tortues-Marines, en écrasant leurs œufs et leurs coquillages.

Image d’en bas : celle-ci représente la Tortue-Marine ayant vu les massacres des bébés pingouins dans la plage. Elle accourt vers la mer pour y protéger ses bébés. Sachant que les prédateurs aux dents de poignards broient tout sur leur passage : grand oiseaux, oisillon ou œuf en éclosion.

Les Tortues-Marines en débandade voient leur notion de paix s’effacer. Elles préfèrent regagner le large de la mer pour se camper. Mais fort malheureusement, ce large de la mer n’est autre qu’un vrai champs d’entraînement des requins ; qui, eux, maîtrisent bien l’empire de prédateurs-marins.

« La Loi du plus Fort » va encore plus loin. Elle se taille pas mal d’exemples. L’écrasement dans la vie courante est tellement saisissant : une femme dont le patron demanderait des avancements au prix de son poste, se laisserait écraser par ce dernier pour en avoir : et cela au risque d’un chômage prolongé. La malheureuse ne pourrait résister à l’oppression de son bourreau. « L’œuf est inoffensif dans la gueule d’un tigre ! » Comme message, que les plus forts ne s’approprient pas la terre au détriment des plus faibles. Car tous ne sont que des occupants de la terre.

signé Pume-Bylex

À découvrir dans l'exposition « Le monde rêvé de Pume Bylex, avec Alain Nzuzi Polo », jusqu'au 19 juillet 2021 au Familistère de Guise.

Pour en savoir davantage sur l'exposition.