15 septembre 2020

Bylex par Bylex : Fauteuil Dream-Gender

Bylex en tant que Chercheur-Concepteur averti : son Design ne se laisse pas à l’apanage des Designs incontrôlés ou non avertis. « Dream Gender » se place au Zodiaque de par son fessier modérateur à la forme d'une fleur, et cela pour témoigner son accueil docile au respect magistral.

Vue de coté de la sculpture Fauteuil Dream-Gender

Pume Bylex, Fauteuil Dream Gender (ou Genre des Rêves), 2013. Photographie Revue Noire.

De part ses préceptes à la recherche de la perfection que Bylex qualifie de summum, le coté Design figure comme une préoccupation primordiale qui nécessite des démarches longues et pénibles : c’est-à-dire, pour le Concepteur du « Fauteuil Dream-Gender » ou « Genre des Rèves ».

Tout est conditionné par la perfection de summum, comparativement aux constructeurs des autos mobiles, et à tous ceux qui sont à la recherche de la nouvelle Technologie.

De l’autre côté, Bylex en tant que Chercheur-Concepteur averti, son Design ne se laisse pas à l’apanage des Designs incontrolés ou non avertis : c’est-à-dire des Designs qui ne tiennent pas compte des normes de l’Anatomie Humaine.

Partant de cela, le «Fauteuil Dream-Gender » se veut diamétralement opposé à tous les Designs non alignés.

Mais plutôt, elle se veut une comparaison toute particulière de part ses formes isolées.

Dream-Gender se place au Zodiaque de part son fessier modérateur à la forme d’une Fleur, et cela pour témoigner son accueil docile au respect Magistral.

Son dossier coupé en Arc aux Perles des Bourgeois, ses Accoudoires en Becs d’Oiseaux, et enfin ses Pieds-Dauphins dotés des lunettes panoramiques.

Mettre en exergue toute présence animalière dans nos maison, car ces animalcules ont pour rôle de s’informer sur la victime et d’amener les infos à leurs Maîtres-Instigateurs-Sorciers : qui eux, finiront par lui attirer nuissance.

Note : « une bestiole peut l’être réellement ou pas ! »

Soyons vigilant !

 

signé Pume-Bylex

Vue de face de la sulpture Fauteuil Dream-Gender

Pume Bylex, Fauteuil Dream Gender (ou Genre des Rêves), 2013. Photographie Revue Noire.

À découvrir dans l'exposition « Le monde rêvé de Pume Bylex, avec Alain Nzuzi Polo », jusqu'au 19 juillet 2021 au Familistère de Guise.

Pour en savoir davantage sur l'exposition.