2 octobre 2020

Bylex par Bylex : Baiser des cochons

Question de l’auteur Bylex : Et si les cochons savent pardonner, savent s’affectionner mais pourquoi il y a sur cette planète, des hommes et des femmes qui se créent des ennuis, des douleurs morales, s’aigrisent, oublient leur affection naturelle dotée par le Créateur-Dieu ? Question de l’auteur Bylex : Et si les cochons savent pardonner, savent s’affectionner mais pourquoi il y a sur cette planète, des hommes et des femmes qui se créent des ennuis, des douleurs morales, s’aigrisent, oublient leur affection naturelle dotée par le Créateur-Dieu ?

Vue de coté de la sculpture Baiser de cochons

Pume Bylex, Baiser des Cochons, 2019. Photographie Revue Noire.

Primo, les cochons, on les qualifie comme étant les animaux les plus bêtes. « Cochon », terme associé aux injures. Or, le cochon est très affectueux.

Pour ce qui est de cette œuvre « Baiser des Cochons », les 2 cochons, mâle et femelle, sortent de leur porcherie pour venir témoigner leurs affections profondes, l’un à l’autre, en se baisant sévèrement, les yeux complètement clos. Cette affection dépasse l’imaginaire effaçant tous les mépris, pardonnant la maladresse de l’autre. Et cela pour qu’ils se confondent en une unité.

Question de l’auteur Bylex :

Et si les cochons savent pardonner, savent s’affectionner, mais pourquoi il y a sur cette planète des hommes et des femmes qui se créent des ennuis, des douleurs morales, s’aigrisent, oublient leur affection naturelle dotée par le Créateur-Dieu ?

Affection qui est d’une grande valeur par rapport à celle des animaux, limitée par l’instinct.

 

signé Pume-Bylex

Croquis de la sculpture Baiser de cochons

Croquis de la sculpture Baiser de cochons, Pume Bylex, 2019.

À découvrir dans l'exposition « Le monde rêvé de Pume Bylex, avec Alain Nzuzi Polo », jusqu'au 19 juillet 2021 au Familistère de Guise.

Pour en savoir davantage sur l'exposition.